Les plaqueurs inusables jouent le maintien

  • Les plaqueurs inusables jouent le maintien
    Les plaqueurs inusables jouent le maintien
  • Les plaqueurs inusables jouent le maintien
    Les plaqueurs inusables jouent le maintien
  • Les plaqueurs inusables jouent le maintien
    Les plaqueurs inusables jouent le maintien
Publié le , mis à jour

Après vingt journées de championnat, Gourdon est le joueur qui a effectué le plus de plaquages (224). Dans le top 10, cinq jouent le maintien. Les équipes du bas du classement défendent en effet plus.

Dusautoir, Le Roux, Ouedraogo… Nombreux sont les plaqueurs réputés en Top 14. Et pourtant, le joueur qui a effectué le plus de plaquages en Top 14, c’est le troisième ligne de La Rochelle, Kévin Gourdon : le « jumeau » de l’autre troisième ligne rochelais, qui lui est international depuis, peu, Loann Goujon. Cette statistique doit être néanmoins nuancée. En effet, une équipe qui joue le maintien comme La Rochelle (2 121 plaquages au total), défend plus et plaque plus qu’une équipe comme Montpellier (1 862 plaquages au total). D’ailleurs, sur le tableau ci-dessus, la moitié des joueurs qui ont le plus plaqués depuis le début de la saison, jouent dans une équipe luttant pour le maintien. Pour autant, Gourdon reste le seul joueur rochelais à plus de 200 plaquages.

Yann David et Alexandre Lapandry surprenants

Les 224 plaquages de Gourdon peuvent aussi être nuancés par le fait que le jeune troisième ligne a joué les 20 matchs de son club, et 18 en tant que titulaire. A contrario, un joueur comme Alexandre Lapandry qui n’a joué « que » 15 matchs, et 9 en tant que titulaire, compte pourtant un total de 153 plaquages. Un ratio donc, excellent, de 10 plaquages par match et d’un toutes les cinq minutes.

À Toulouse, le résultat peut paraître étonnant. On pourrait penser à Dusautoir ou à Albacete en tête de ce classement dans le club. Et pourtant, c’est le centre Yann David qui caracole en tête avec 147 plaquages, un total impressionnant pour un trois-quarts centre. G. Co.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?