Halfpenny, un forfait qui dérange

  • Halfpenny, un forfait qui dérange
    Halfpenny, un forfait qui dérange
Publié le , mis à jour

Étant contraint de renoncer au quart de finale pour raisons médicales et sous pression de la Fédération galloise, Leigh Halfpenny a obligé Toulon à chambouler ses plans.

Par Pierre-Laurent GOU

Il devait être titulaire. Le buteur « à 85-90 % indispensable pour espérer remporter les matchs de phase finale », dixit Bernard Laporte. Seulement jeudi en fin d’après-midi, l’ex-sélectionneur du XV de France a dû chambouler ses plans. Une ultime visite qui devait être un simple contrôle s’est transformée en un véritable veto médical. Victime d’une commotion cérébrale contre l’Italie le 21 mars, l’international gallois consultait ce jeudi un neurochirurgien. Qui n’a pas donné son feu vert. En l’absence du successeur de Wilkinson, de Nicolas Sanchez pas qualifié pour l’Europe, Toulon et son manager doivent se résoudre à faire confiance à Frédéric Michalak, auteur d’un peu convaincant 5 sur 8 au pied. Si le Toulousain d’origine s’était montré inspiré dans le jeu, en revanche il manquait de précision dans ces tentatives de tirs au but.

Apte pour affronter Grenoble ?

En début de semaine, Laporte bouleversait une première fois ses plans, en souhaitant réintégrer dans son XV de départ le Gallois Leigh Halfpenny. L’arrière victime d’une nouvelle commotion cérébrale lors du dernier match du Tournoi des 6 Nations entre le pays de Galles et l’Italie, Leigh Halfpenny ne devait pas disputer le quart de finale de Champions Cup avec Toulon, le 5 avril prochain en vertu du règlement gallois qui impose deux semaines d’arrêt. Sauf que cet arrêt prenait fin samedi à minuit. Toulon pensait donc pouvoir l’utiliser mais la Fédération galloise souhaitait pouvoir le faire ausculter par un médecin. Ce dernier n’a pas donné son autorisation, et Halfpenny ne pourra pas tenir sa place ce dimanche. Un nouveau point est prévu la semaine prochaine pour déterminer s’il sera apte à reprendre face à Grenoble. Si la Fédération galloise est si précautionneuse, c’est parce qu’en cas de nouvelle commotion, Halfpenny sera alors arrêté pour trois mois minimum ce qui pourrait signifier un forfait pour le Mondial. Michalak, possède donc une deuxième chance pour démontrer que son épaule tient le choc, qu’il peut être un buteur fiable, qualifier le RCT et se relancer lui dans la course au Mondial.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?