La quête de la prophétie Top 14

  • La quête de la prophétie Top 14
    La quête de la prophétie Top 14
Publié le , mis à jour

Ils ne sont plus que quatre. Quatre clubs à espérer pouvoir réaliser la prophétie du Top 14, pour accompagner Pau à l’étage supérieur. Mont-de-Marsan, Albi, Perpignan et Agen sont à ce jour, les candidats pour devenir l’élu, le 24 mai 2015. D’ici là, les prétendants ont 180 minutes pour faire leurs preuves.

Au moment d’aborder les demi-finales d’accession, trois des quatre clubs en lice ont un point commun. Et non des moindres, car Mont-de-Marsan, Albi et Agen ont déjà participé aux phases finales de Pro D2. Des aventures débouchant pour les deux premiers cités, sur des montées (en 2007-2008 pour les Landais, en 2008-2009 pour les Tarnais). La magie de ces rendez-vous, où rien n’est jamais écrit d’avance. Seulement cette saison, Mont-de-Marsan ou Albi verra son aventure s’arrêter à 80 minutes du Top 14. Au terme d’une demi-finale mettant aux prises les deux clubs, respectivement deuxième et cinquième de la phase régulière. Une rencontre que les Montois aborderont notamment avec l’avantage de recevoir à Guy-Boniface. Cette saison, les Landais n’ont d’ailleurs perdu qu’à deux reprises à domicile, face à Colomiers (24-26) et Agen (9-11). Ils auront même pu se permettre le luxe de faire tourner leur effectif à Béziers, car déjà qualifiés. De quoi accentuer la tendance en faveur de Mont-de-Marsan, d’autant que David Auradou et Christophe Laussucq peuvent à ce jour, compter sur la totalité de leur groupe. Une chance dont Albi ne peut pas se targuer. Les Tarnais ayant vu leur infirmerie se remplir ces dernières semaines. À l’image de l’arrière et buteur Mathieu Peluchon (ménisque) a terminé sa saison, ou d’André Hough, victime d’une entorse du genou contre Pau, hier. Le tout sans oublier, Rokoduru, Marchini ou Lacroix, toujours incertains pour ce rendez-vous. Mais attention à ne pas enterrer trop vite les Tarnais, équipe en forme du moment avec six victoires lors des sept dernières journées.

Une revanche pour renverser la tendance

Seulement, la prophétie ne s’écrira pas que dans les Landes. Elle aura également pour théâtre Perpignan et le stade Aimé-Giral, pour un remake de la dernière journée entre l’Usap et Agen. Avec des Catalans, revenus du diable Vauvert, pour arracher leur qualification et une demi-finale, en gagnant à Agen (23-26). Et ce, une semaine après avoir perdu pour la première fois de la saison à domicile, contre Albi (21-22). De quoi donner logiquement Perpignan favori, avec deux succès en phase régulière face aux hommes de Mathieu Blin et de Stéphane Prosper. D’autant que les Lot-et-Garonnais, ont craqué dans le money-time, avec deux défaites lors des deux dernières journées. Le salut agenais n’étant dû qu’au succès de Dax face à Biarritz (29-28), qui a préservé la position de qualifiable du SUALG. De plus, contrairement à un effectif catalan quasiment au complet, des pièces maîtresses telles qu’Alexi Bales sont incertaines pour cette demi-finale. Mais en phases finales, les statistiques ne veulent plus rien dire. Alors, place au jeu. C. V.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?