Leicester ne panique pas

  • Leicester ne panique pas
    Leicester ne panique pas
Publié le , mis à jour

Les multi-champions d’Angleterre pourraient être exclus des demi-finales. Une chance pour les Tigres : ils reçoivent un Northampton déjà qualifié. Une victoire assurée ?

Le championnat anglais touche à sa fin, du moins pour sa saison régulière. À la veille de la dernière journée, on est sûr de trois choses : Northampton et Bath sont déjà qualifiés et recevront pour les demi-finales ; les London Welsh sont relégués en deuxième division après un parcours totalement calamiteux ; les Harlequins, Gloucester, les London Irish et Newcastle ne jouent plus rien. Northampton, champion sortant et assuré de la première place, aura un rôle d’arbitre puisqu’il va affronter Leicester à Welford Road. S’ils jouaient le jeu à fond, les Saints pourraient bouter les Tigres hors des demies. Leicester, dix fois champions, n’a plus loupé ce rendez-vous depuis 2004. Il faut s’attendre à un sacré derby des Midlands mais on a du mal à imaginer que l’avantage du terrain ne fonctionne pas. Leicester commandé par Ben Youngs avec un grognard comme Brad Thorn dans son pack a les moyens de s’en sortir in extremis. En plus, on croit comprendre que Northampton fait un peu tourner avant les demies (Hartley remplaçant, Lawes et Wood au repos).

Les Saracens faciles chez les London Welsh

Leicester est menacé par un outsider Exeter qui rêve de sa première participation aux demies, cinq ans après avoir découvert l’élite ; et par un poids lourd, les Saracens qui se déplace chez… les London Welsh. Les Sarries, commandés par le deuxième ligne Alistair Heargraves, ne peuvent que totaliser face à une équipe qui n’a marqué qu’un point depuis le début de la saison. Ils devraient donc finir à 68 points. Exeter va accueillir Sale, septième, les gens du Devon entraînés par le légendaire Rob Baxter rêveront d’un destin historique mais ils savent qu’un cas d’égalité avec Leicester leur serait défavorable au nombres de victoires (premier critère de séparation). Ils doivent donc prier pour sur une défaite à domicile de Leicester. Dommage, une demie serait un beau cadeau pour leur capitaine australien Dean Mumm qui va revenir dans son pays natal. Mais Sale (de l’ancien Clermontois Nathan Hines) n’est pas totalement démobilisé car les Requins peuvent encore espérer passer devant les Wasps pour accrocher la sixième place européenne. Et ces derniers se déplacent chez les London Irish. Newcastle - Harlequins et Bath - Gloucester, le derby du Somerset, n’auront aucun intérêt comptable. On rappelle que Gloucester jouera quoi qu’il arrive un barrage européen car il a gagné le Challenge Cup. Les London Welsh seront remplacés soit par Worcester, soit par Bristol qui s’affrontent en finale de la D2 sur deux manches.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?