Nadolo : passage éclair à Exeter

Après Bourgoin, le phénomène est passé par l’Angleterre, à Exeter, où il a connu quelques déboires ...

Le court séjour de Nadolo à Exeter ne lui a sans doute pas laissé d’excellents souvenirs. C’est en Janvier 2011 que Nadolo fut transféré de Bourgoin vers l’Angleterre. Mais il a été contraint de quitter le club très vite suite à un jugement au tribunal, accusé de conduite en état d’ivresse le 18 Mai 2011. Il fut condamné à une suspension du permis de conduire pendant dix-huit mois et 950 livres d’amende, et on découvrit au passage qu’il portait un autre nom, celui de Ratu Nasiganiyavi. Rob Baxter, l’entraîneur des Chiefs ne voyait pas les déboires du fidjien d’un très bon œil à l’époque : « Ce soir là il a fait une erreur, qu’il regrette maintenant ». En tout cas, le joueur fit rapidement ses bagages pour le Japon après n’avoir joué que cinq matches (dont deux comme titulaire) sans marquer le moindre essai. Il a été aussi mêlé à une autre polémique car il était venu avec un passeport australien plutôt que fidjien. À la suite de cette histoire Exeter a été contraint de verser 5000 livres d’amende par la commission disciplinaire pour compter trop de joueurs étrangers. En effet, la Rugby Football Union impose à ses clubs de ne pas aligner plus de deux joueurs originaires de l’extérieur de l’Europe. Le quota était dépassé avec Tui (Nouvelle-Zélande) et Mieres (Argentine), la RFU a donc déduit de deux points le total du club en fin de saison. Exeter avait terminé huitième et cette sanction n’avait rien changé.