Les 31 pour l’Angleterre désignés le 23 août

  • Les 31 pour l’Angleterre désignés le 23 août
    Les 31 pour l’Angleterre désignés le 23 août
Publié le , mis à jour

Cinq joueurs figurant dans la liste des 36 ci-contre sortiront du groupe à la fin du mois d’août. On connaîtra alors les 31 qui iront défendre les chances du XV de France à la Coupe du monde. Explications.

Depuis le 1er février, tout le rugby français a lancé le compte à rebours jusqu’à cette date charnière du mardi 19 mai et joue, semaine après semaine, au sélectionneur. à six jours de l’ouverture du Tournoi des 6 Nations et de la réception de l’Écosse, l’encadrement du XV de France avait fixé les règles du jeu et l’agenda en vue de la Coupe du monde en Angleterre : un premier groupe de trente-six joueurs serait communiqué à cette date pour préparer la compétition, avec des stages à Tignes et Falgos et trois rencontres face à l’Angleterre, à deux reprises, puis l’écosse. Le choix de cette date du 19 mai a en partie été conditionné par le calendrier du Top 14 : en fixant un premier groupe à ce moment du championnat, juste avant la 26e journée, l’encadrement permet aux joueurs retenus non concernés par les phases finales de bénéficier de jours de repos et-ou d’une plage de travail pour se préparer physiquement.

Une tâche facilitée

En 2011, Marc Lièvremont avait communiqué un contingent restreint de trente-deux joueurs le 11 mai. Si le staff a, cette fois, souhaité bénéficier d’une base plus élargie pour profiter d’une émulation et dissiper les derniers doutes, « il a déjà en tête une idée assez précise des 31 qu’il choisira au final », nous confie un membre de l’encadrement. Une fois cette première annonce effectuée, le staff pourra définitivement se projeter sur l’échéance du mercredi 23 août. à ce moment, l’encadrement devra communiquer sa liste définitive de trente et un éléments à World Rugby. Entre-temps, pour fin juin, il aura fallu transmettre un groupe de cinquante joueurs à l’instance internationale : les trente-six plus les quatorze potentiels remplaçants de la liste cachée. Ces derniers seront prévenus par le staff après officialisation des trente-six et devront se tenir prêts et en forme. En cas de blessure de dernière minute - comme en 2011 avec la convocation de Jean-Marc Doussain en lieu et place de David Skrela, Philippe Saint-André et ses adjoints piocheront en priorité dans ce vivier. « Mais ce n’est pas fermé. Si jamais il y a des changements à faire et que l’on ne trouve pas notre bonheur parmi ces joueurs, il sera possible de piocher ailleurs, nous assure-t-on du côté de la FFR. Pour prendre un exemple marquant, si les cinq piliers droits du groupe de cinquante sont blessés, le règlement nous autorise à en appeler d’autres. » Cette liste élargie est notamment censée faciliter la tâche de World Rugby pour des questions de logistique ou encore pour préparer ses fiches de présentation.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?