Sylvain Romain : « Il va falloir être au moins aussi forts qu’au match aller »

  • Sylvain Romain : « Il va falloir être au moins aussi forts qu’au match aller »
    Sylvain Romain : « Il va falloir être au moins aussi forts qu’au match aller »
Publié le , mis à jour

Opposé à Nevers en demi-finale en Fédérale 1, Lille a réalisé l’exploit de l’emporter 23-10 face à une équipe invaincue cette saison. L’arrière nordiste Sylvain Romain revient sur la victoire des siens, sur la saison de son équipe et sur le match retour à venir.

Qu’est-ce qui a fait la différence dans ce match ?

On a gagné le match sur notre entame de rencontre. On a bien respecté les consignes de l’entraîneur, ce qui nous a permis de rentrer parfaitement dans notre match. On a essayé de mettre un maximum d’agressivité pour qu’ils soient sous pression immédiatement. En plus de tout ça, nous nous sommes efforcés de rester concentrés tout le long du match.

La préparation de cette demi-finale était-elle différente de celle des autres matchs de la saison régulière ?

Il n’y a pas vraiment eu de changement cette semaine. Après, il y a eu évidemment plus de motivation vu qu’on savait que ce match était décisif, mais il n’y a pas eu de chamboulement particulier dans notre préparation.

Malgré la victoire, vous avez laissé filer le bonus offensif à la dernière minute, à cause d’un essai de pénalité. Avez-vous des regrets sur ce match par conséquent ?

Des regrets, oui, forcément il y en a vu qu’on tenait le bonus pendant quarante minutes. Ça aurait été forcément mieux d’aller chez eux avec le bonus en poche, mais cela ne change pas l’approche que l’on aura du match retour.

Avant ce match, vous vous sentiez favoris ou outsider ?

Outsider. Il ne faut pas oublier que nous avions perdu deux fois contre eux cette saison. En plus de ça, ils étaient invaincus cette année. Mais je pense que c’était mieux comme ça, parce qu’on joue mieux lorsque nous ne sommes pas favoris, qu’on ne nous attend pas forcément.

Comment abordez-vous ce deuxième match ?

Ça va être très compliqué. Ils sont invaincus chez eux cette saison, et je pense qu’ils vont tout faire pour renverser la situation. Je suis sûr qu’il va y avoir une grosse réaction de cette équipe, on en a déjà eu un aperçu lors de la deuxième mi-temps du match aller. On sent qu’il va falloir être au moins aussi forts qu’au match aller si on veut se qualifier en finale.

Comment vous jugez la saison de votre équipe ?

On a mis du temps à démarrer en début de saison. On a eu un peu de mal à intégrer les consignes des entraîneurs et, du coup, on a eu des difficultés pour trouver les bons réglages. Mais heureusement, on est monté petit à petit en puissance au cours de l’année.

Et personnellement ?

J’ai connu une longue blessure au milieu de la saison, qui m’a tenu éloigné des terrains pendant deux mois. Après, j’ai retrouvé mon niveau progressivement, et je suis heureusement de retour en forme pour les matchs de phases finales, ceux qui sont le plus importants. Propos recueillis par V. M.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?