• All Blacks : Retallick et Savea prolongent de 4 ans
    All Blacks : Retallick et Savea prolongent de 4 ans
Publié le / Modifié le
Compétitions

All Blacks : Retallick et Savea prolongent de 4 ans

Cette semaine, la NZRU a confirmé les prolongations de contrat de Brodie Retallick et de Julian Savea pour les quatre prochaines saisons.

Depuis de longs mois, le sujet hantait les esprits des supporters néo-zélandais qui voyaient, semaine après semaine, leurs chers All Blacks annoncer leurs départs successifs… Cela avait commencé par Dan Carter, qui a fini par céder aux sirènes du Racing. Puis le centre Ma’a Nonu, annoncé à Toulon, puis par son incontournable acolyte, Conrad Smith, à la Section paloise. Peu après, Midi Olympique annonçait que le second centre que l’on surnomme « Snake » allait être suivi dans le Béarn par l’ouvreur des Crusaders, Colin Slade. À ce moment-là, les dossiers de deux joueurs majeurs du XV noir se trouvaient sur le bureau de la Fédération néo-zélandaise : ceux du deuxième ligne Brodie Retallick, nommé meilleur joueur du monde 2014, et celui du surpuissant ailier Julian Savea. Âgés respectivement de 23 et 24 ans et comptant 36 et 33 sélections, les deux pépites du rugby néo-zélandais étaient logiquement sollicités par les plus grandes équipes du monde. Et les déclarations de l’ailier aux 30 essais en 31 titularisations n’allaient pas rassurer les supporters néo-zélandais : « Je suis actuellement en train d’étudier les options dont je dispose. J’espère rester ici. Cela semble bien parti mais nous verrons comment les choses tournent. Les gens qui croient les joueurs qui disent qu’il n’est pas question d’argent quand on signe dans un club européen sont naïfs. Il est question d’argent, surtout quand on a une famille. L’argent est même un immense facteur. Nous devons prendre soin des nôtres, point. »

L’humilité de Retallick

Mais ces doutes ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Ce mercredi, la NZRU a officialisé les prolongations (pour les quatre prochaines saisons, et donc jusqu’au prochain Mondial) de Retallick et Savea. Une annonce qui permit à Steve Tew, le boss de la Fédération néo-zélandaise, de bomber le torse et d’envoyer un signal fort à ceux qui pensait que la Fédération noire était incapable de garder ses meilleurs joueurs : « Ces signatures sont très significatives. Brodie et Julian représentent beaucoup pour notre futur et nous sommes heureux de les conserver avec nous. » Bien qu’élu meilleur joueur du monde, le deuxième ligne des Chiefs a, pour sa part, souligné qu’il lui restait encore beaucoup de chemin à parcourir : « Vous savez, je suis encore jeune et il me reste des tas de choses à apprendre. J’ai encore beaucoup d’objectifs et je suis persuadé que la Nouvelle-Zélande est le meilleur endroit sur Terre pour le faire. » Ce qui veut dire que le colosse de la province du Waikato n’a pas encore fini de faire parler de lui…

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir