Fédérale 2 : la ruée vers le titre

  • Fédérale 2 : la ruée vers le titre
    Fédérale 2 : la ruée vers le titre
Publié le , mis à jour

Ce dimanche 31 mai se joueront les quarts de finales de Fédérale 2. Quatre matchs sont donc au programme : Strasbourg-Rouen, Grasse-Vienne, Nîmes-Lavaur, et Anglet-Lombez-Samatan.

On approche du dénouement en Fédérale 2. Les huit équipes encore en courses sont toutes promues en Fédérale 1 et ont désormais pour seul objectif d’aller chercher le bouclier.

C’est à Châlons-en-Champagne (51) à 15 heures que s’affronteront les Strasbourgeois et les Rouennais, respectivement premier et deuxième au classement national à l’issue de la phase régulière. Leur projet de montée étant vain la saison dernière, les deux clubs du Nord de la France comptent bien se rattraper ce week-end.

Nous assisterons aussi à un match de choc à Agde (34) entre Grasse et Vienne. Cela va se jouer au mental, car le contexte est différent de celui des huitièmes. En effet, le suspens reste entier entre les deux clubs du Sud de la France en quête d’un nouveau titre et qui se rapprochent du podium. Tout reste à jouer…

Toujours dans le département de l’Hérault, la rencontre Nîmes-Lavaur aura lieu à Pézenas (34). Il y a tout juste un an, les Vauréens apprenaient leur relégation au niveau inférieur. Grâce à une pression positive, ils ont su relever la tête et remonter dans le classement. Ils sont prêts à tout pour l’emporter. Le stade Nîmois quant à lui, est venu à bout de Gaillac le match dernier (27 à 25) et compte bien poursuivre sur sa lancée.

Pour finir Anglet jouera face à Lombez-Samatan à Aire-sur-l’Adour (40). Les clubs basque et gersois, habitués à évoluer dans l’ombre de leurs voisins Biarritz et Auch comptent bien s’imposer et accéder à la division supérieure. Les Angloys, bien décidés à avancer ont gagné face à Hendaye (26-22) lors du match retour des huitièmes la semaine dernière. Le niveau de jeu des deux équipes présage un beau match. Rendez-vous à 15 heures. An.B

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?