Toulon se voit outsider

  • Toulon se voit outsider
    Toulon se voit outsider
Publié le , mis à jour

Au repos ce week-end des 30 et 31 mai, les Toulonnais semblent craindre énormément leur adversaire en demi-finale, le Stade français, qu’ils n’ont pas réussi à battre cette saison.

Les triples champions d’Europe, au repos ce week-end des 30 et 31 mai, ont regardé, pour la plupart, devant leurs écrans de télévision le Stade français vaincre de manière nette le Racing-Metro vendredi 29 mai à Jean-Bouin. La reprise de l’entraînement est programmée pour les Toulonnais ce lundi 1er juin, et le contenu est tout trouvé vu la physionomie du derby francilien. Toulon devra répondre présent en mêlée fermée sous peine de connaître une terrible désillusion. « On sera prévenu. En phase finale, ce secteur est toujours un gros rendez-vous », pronostiquait la semaine passée, le capitaine du RCT Carl Hayman. Son manager Bernard Laporte, qui s’octroyait une soirée « off rugby », ne s’avouait au final ce samedi 30 mai pas surpris de la prestation de son ancienne formation dans ce secteur.

Trouver la parade

« Le Stade français, c’est une bonne équipe, avec un gros potentiel. Leur première ligne est très performante. Et puis, ils nous ont battus deux fois donc nous serons les outsiders », glissait-il un brin provocateur. Outsider vraiment ? « Cela ne veut pas dire que nous partons perdants d’avance. On aura à cœur de faire un gros match. On va travailler, cette semaine, mais cette année, nous n’avons pas encore trouvé la clé face à cette équipe. » Certes, et comptons sur son talent et celui de ses deux adjoints Pierre Mignoni et Jacques Delmas pour trouver une parade, comme ils l’avaient face à Toulouse à Nantes en 2013 et face au Racing à Lille en 2014. « Je vais regarder à la vidéo trois ou quatre fois, leur match de vendredi soir, on verra bien », concluait-il. Quelque chose nous dit que le RCT ne va pas rester longtemps outsider.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?