Albi, entre stabilité et ambitions

  • Albi, entre stabilité et ambitions
    Albi, entre stabilité et ambitions
Publié le , mis à jour

Jean-Jacques Castanet, le président albigeois, a présenté son projet sportif pour la saison 2015-2016. Tous les voyants sont au vert pour les Tarnais qui viseront le top 5.

Une belle page du club tarnais vient de se tourner avec le départ d’Ugo Mola vers le Stade toulousain. Mais déjà, une autre s’ouvre. Le SCA enorgueillit par sa qualification en demi-finale du Pro D2, entend bien continuer sur cette voie et s’installer durablement dans le top 5 du championnat.

Pour cela, les Jaune et Noir pourront compter sur la quasi totalité de l’effectif de la saison passée. Malgré le départ de son technicien phare, les joueurs ont tenu à continuer l’aventure et se sont réengagés pour deux ou trois ans. Le club a donc acté les prolongations d’Afusipa Taumoepeau, Julien Raynaud, Mathieu André, Malik Djebablah, Cyriac Ponnau, Daniel Faleafa, Nemani Tonga ou encore Sione Tavalea. Malik Hamadache et Mathieu Peluchon s’étant déjà réengagés plus tôt dans la saison, le club va pouvoir travailler dans la continuité. Le staff, outre le remplacement de Mola par Reggiardo, reste le même, avec Jean-Christophe Bacca préposé aux avants et Benjamin Bagate pour les arrières. Rémy Ladauge, entraîneur de la défense, sera lui aussi conservé. Seuls Younès El-Jaï et Maxime Gau (La Rochelle) ne feront plus partie de l’aventure.

Par ailleurs, le club, ambitieux, a souhaité se renforcer aux postes clé. Ugo Mola, avant de quitter Albi, a bien préparé la transition en se rapprochant du troisième ligne expérimenté Arthur Chollon (Dax) et du jeune Thibault Evrard, troisième ligne signé sous convention en provenance des espoirs du Stade toulousain. Le poste de demi d’ouverture voit l’arrivée de Raphaël Lagarde en provenance d’Agen et de Javier Rojas, international chez les Pumas. Ce dernier, polyvalent pour couvrir les poste de centre arrive dans les bagages de Mauricio Reggiardo. Les piliers seront aussi renforcés avec les signatures de Max Curie, international amateur en provenance d’Aubenas-Vals et de Christopher Seuteni, de Limoges. Lucas Condou, espoir de Pau et Lucas Cousin, de Lille, complètent le recrutement. « Il nous reste à trouver un ailier ou un arrière », glisse Castanet.

Un match amical contre le Stade toulousain

Jean-Jacques Castanet peut se targuer d’avoir réussi son pari. Pour la première fois dans l’histoire récente du club, le SCA n’a pas été cité une seule fois par la DNACG lors de l’exercice précédent. Il entrevoit donc l’avenir avec sérénité. « Dès cette saison, nous allons pouvoir amorcer quelques projets, explique l’emblématique président. Notre fierté, c’est d’avoir réussi à avoir un effectif très stable et des finances saines. Notre club affaire est le premier réseau économique tarnais et compte 314 entreprises en son sein. » Tous les voyants sont donc au vert pour la saison à venir dans un championnat qui s’annonce plus dur que jamais : « Nous aurions préféré garder Ugo mais nous ne pouvions pas lutter contre le Stade toulousain. Ugo a été un joyau pour Albi. Avec son ami Reggiardo, qui aurait sûrement rejoint le club même si Ugo était resté, nous sommes dans la continuité. C’est quelqu’un de pragmatique, qui va nous parler d’effort et de travail. Nous viserons le top 5 malgré les présences de Biarritz, Bayonne, Perpignan ou Mont-de-Marsan. »

Mauricio Reggiardo, retourné en Argentine pour régler ses affaires avant son installation en France, aura au moins deux matchs amicaux pour préparer son équipe (contre Castres le 1er août et contre un adversaire à définir la semaine suivante). La longue coupure de quatre semaines durant la Coupe du monde sera mise à profit pour jouer un match amical contre le Stade toulousain d’Ugo Mola. D. B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?