France VII : pour un nouveau départ à Moscou

  • France VII : pour un nouveau départ à Moscou
    France VII : pour un nouveau départ à Moscou
Publié le , mis à jour

Seulement onzième nation à l’issue du circuit mondial, l’équipe de France débute sa campagne européenne à Moscou avec l’objectif de décrocher sa qualification pour les jeux Olympiques.

La France a toujours l’espoir de voir Rio à l’été 2016 pour le retour du rugby aux jeux Olympiques. Les Bleus débutent ce week-end la campagne européenne qui offrira un nouveau billet qualificatif à la meilleure nation à l’issue des trois étapes (Moscou, Lyon et Exeter). Pour l’entraîneur Frédéric Pomarel et ses hommes, il faut donc oublier une campagne mondiale ratée pour saisir cette nouvelle chance qui leur est offerte.

La Fédération a d’ailleurs décidé de renforcer le groupe tricolore avec quatre joueurs expérimentés du Top 14. En tête de gondole, le troisième ligne Fulgence Ouedraogo, reconverti pilier dans cette discipline, qui arrive avec 36 sélections avec le quinze de France sur son CV. S’il manque de repères avant cette première étape moscovite, il doit amener son expérience des grands événements à la délégation française. Il sera aidé par les Castrais Romain Martial et Rémy Grosso et le Bayonnais Marvin O’Connor. Trois ailiers qui présentent tous des caractéristiques différentes pour apporter plus de solutions à cette équipe. Les deux premiers ont déjà remporté le Bouclier de Brennus alors que le dernier, futur montpelliérain, a souvent été cité comme un candidat crédible au quinze de France.

Trouver des repères communs

Reste maintenant à créer rapidement une alchimie avec le groupe déjà en place et trouver rapidement des repères communs. Avec seulement trois rendez-vous, cette équipe de France n’aura pas de marge de manœuvre si elle veut décrocher sa qualification olympique. Présents à Moscou depuis mardi, les Bleus débuteront leur aventure ce samedi à 9 heures face à la Roumanie puis face à la Géorgie à midi. L’objectif est de pouvoir disputer la finale de leur groupe face au pays de Galles dans l’après-midi (16 h 06). Une poule à la portée des Bleus qui devront toutefois se méfier des Gallois qui ont terminé le circuit mondial à la douzième place, juste derrière les Français. Un programme qui apparaît comme une base de lancement intéressante de cette campagne européenne.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?