Jubilé Henry Tuilagi : au revoir l’ami

  • Jubilé Henry Tuilagi : au revoir l’ami
    Jubilé Henry Tuilagi : au revoir l’ami
Publié le , mis à jour

Au lendemain du décès de Jerry Collins et de son épouse, le troisième ligne perpignanais, Henry Tuilagi a célébré sa fin de carrière au stade Aimé-Giral de Perpignan. Un jubilé dédié à la mémoire de son ami.

Entre odeurs de Monoï et danses de Vahinés, le jubilé d’Henry Tuilagi, samedi soir à Aimé Giral, avait tout d’un voyage dans les îles lointaines du Pacifique. Et pourtant… Pour cet événement censé célébrer la fin de carrière du troisième ligne perpignanais, c’est la tristesse de la disparition de Jerry Collins qui a fait place nette dans l’antre de l’Usap. Ce dernier, ami et proche de la famille d’Henry Tuilagi a été honoré au milieu d’un public encore sous le choc de la triste nouvelle. Pour la double « occasion », famille et amis avaient fait le déplacement et se sont essayés aux nombreuses activités rugbystiques proposées durant la soirée. Tandis que les plus jeunes ont commencé un tournoi en fin d’après midi, les plus anciens et plus proches amis du joueur de l’Usap se sont affrontés lors d’un tournoi de rugby à sept. Le public, comblé de prendre part à cette soirée et d’honorer la fin de carrière du joueur, s’est pris au jeu et a su mettre l’ambiance nécessaire dans le stade Sang et Or. Au milieu des gens qu’il aime, Henry Tuilagi a pu dire un dernier au revoir au rugby comme il se doit, et en a profité pour rendre un hommage tout particulier à son ami disparu, Jerry Collins. Pour un voyage en paix vers les eaux turquoise du pacifique…

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?