Doussain : « Un chapitre qui se ferme »

  • Doussain : « Un chapitre qui se ferme »
    Doussain : « Un chapitre qui se ferme »
Publié le , mis à jour

Frustré par la défaite de son équipe en demi-finale du Top 14 face à Clermont, l’ouvreur du Stade toulousain, Jean-Marc Doussain, veut déjà se tourner vers l’avenir, qui s’écrira sans Guy Novès.

Quel est votre sentiment après cette défaite contre Clermont ?

Nous sommes forcément déçus. Surtout après notre début de saison et toutes les critiques qu’on a subies… On voit dans cette demi-finale qu’on n’a pas démérité. Cela ne s’est pas joué à grand-chose. Alors nous sommes déçus mais pas abattus. On va continuer à travailler pour faire mieux l’an prochain.

Ceci sans Guy Novès…

Oui, c’est un chapitre qui se ferme pour le Stade toulousain. Guy s’en va. Deux joueurs aussi, et pas des moindres, à savoir Nyanga et Vermaak. C’est triste pour eux. On aurait aimé aller plus loin. Il y a bien sûr un pincement au cœur mais on va bosser encore.

Que vous a-t-il manqué pour aller plus loin justement ?

Pas grand-chose, je le répète. Deux ou trois pénalités réussies de plus peut-être. On a connu aussi des temps forts où on doit marquer des essais. Si on avait voulu gagner, il aurait fallu être plus efficace. Après, je pense que l’on a fait un bon match même si tout n’a pas été parfait. Clermont n’a rien volé mais c’est râlant car on ne passe pas loin de la finale. Mais voilà, à un moment, personne ne nous voyait là. On a donc quand même réalisé une belle saison. En tout cas, on a montré un joli visage. L’an dernier, on s’était arrêté en barrages. Cette fois en demie. Cela veut dire qu’on progresse.

Vous l’avez dit, ce sera un nouveau chapitre lors du prochain exercice. Comment le voyez-vous ?

Il faudra repartir fort et quand on voit tous les efforts fournis pour s’arrêter en demi-finale, on se dit qu’il faudra en faire encore plus. Mais on sera au rendez-vous l’an prochain.

Et pour quelque part respecter ce que Guy Novès vous a apporté ?

Évidemment. Celui qui ne comprend pas qu’il doit respecter ce que Guy a construit, n’a rien compris au rugby.

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?