Lopez plutôt que James ?

  • Lopez plutôt que James ?
    Lopez plutôt que James ?
Publié le , mis à jour

À Bordeaux, le week-end dernier, l’entrée en jeu de Brock James avait permis aux Jaunards de venir à bout des Toulousains (18 à 14). Il semblerait pourtant qu’au Stade de France, samedi soir, Franck Azéma et Jono Gibbes maintiennent Camille Lopez à l’ouverture.

Demain, les coéquipiers d’Aurélien Rougerie s’installeront dans leur camp d’entraînement du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), où ils passeront deux jours avant de rejoindre la capitale, vendredi en fin d’après-midi. Si l’on en croit les informations ayant jusqu’ici filtré du centre de la France, Noa Nakaitaci - touché à un genou contre Toulouse - devrait manquer la finale face au Stade français. En revanche, Franck Azéma devait choisir entre deux hommes valides au poste d’ouvreur et il semblerait que le patron de l’ASMCA ait tranché en faveur de Camille Lopez, son numéro 1 depuis le début de saison. Dans l’esprit d’Azéma, l’international tricolore possèderait une longueur d’avance sur Brock James dans le secteur défensif. Au cours d’un match où Raphaêl Lakafia, Jonathan Danty et Waisea Vuidravuwalu cibleront probablement la zone du numéro 10, l’ancien Bordelais présenterait donc plus de garanties dans son couloir. Une surprise ? Quelque part, oui. Le week-end dernier à Bordeaux, Brock James était entré en jeu à la 65e minute et avait alors réalisé un sans-faute dans le jeu au pied de pression et un cent pour cent au niveau des tirs aux buts (une pénalité et un drop). « Il faut aussi considérer le travail de sape réalisé par ses coéquipiers pendant une heure », relativisait Franck Azéma chez nos confrères de Sud Radio, lundi soir.

La revanche de Lopez

Au nom d’une défense plus sûre et d’une entente qui ne se dément toujours pas avec Morgan Parra, Camille Lopez devrait donc revêtir le numéro 10 à Saint-Denis, pour le dernier match de la saison. En filigrane, se dessine aussi pour le Mauléonais la chance de faire une croix sur un printemps chaotique, qui le vit se blesser face au pays de Galles dans le Tournoi des 6 Nations, avant de perdre sa place dans le squad du XV de France, en vue de la Coupe du monde en Angleterre. Reconnu comme un compétiteur ultime par ses pairs, Camille Lopez devrait avoir l’occasion de prouver au Stade de France que son éclosion au plus haut niveau n’a rien d’un feu de paille et qu’il demeure, in fine, l’un des meilleurs ouvreurs du Top 14.

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?