Coupe de la Fédération : les clés de la finale Provence - Béarn

  • Coupe de la Fédération : les clés de la finale Provence - Béarn
    Coupe de la Fédération : les clés de la finale Provence - Béarn
Publié le , mis à jour

Samedi un peu avant la finale de Top 14 se jouera celle de la coupe de la Fédération opposant le comité Provence au comité Béarn. Quel est le parcours de ces deux équipes ? Comment comptent-elles gagner ? Revenons sur le parcours de ces deux clubs.

Cette Coupe née en 2000 voit s’affronter les comités par le biais d’une sélection de leurs meilleurs joueurs amateurs issus de Fédérale 1 la plupart du temps. Les quatre demi-finalistes sont ensuite qualifiés pour la Coupe d’Europe des Régions. Depuis 2006, la finale se déroule en lever de rideau de la finale du Top 14 au Stade de France.

Le club de Provence a commencé la saison sur des chapeaux de roues en quart de finale contre le Comité Armagnac-Bigorre en les corrigeant 40 à 0, puis en se qualifiant en demie contre celui du Pays basque. Après une victoire qui s’est jouée à la dernière minute (28 à 25), les joueurs Provençaux doivent affronter samedi le comité Béarn. Les joueurs sont mobilisés pour le titre, ils sont assidus aux entraînements selon le capitaine Anthony Potente. Cependant subsistent quelques appréhensions, notamment concernant les blessés. En effet beaucoup de titulaires ainsi que le buteur sont écartés de la finale pour blessures. Il ajoute « nous avons des partenaires superbes, et cette rencontre est un énorme engouement ici. Ce bouclier serait la récompense de la belle saison que nous avons accomplie ».

Des matchs amicaux pour se préparer

Quant aux Béarnais, ils se préparent depuis un mois avec deux entraînements par semaine et grâce à des matchs amicaux du Comité. « Jouer au Stade de France est déjà un honneur pour un petit comité comme le nôtre. Nous allons mettre tous les ingrédients nécessaires à notre réussite », nous confie le numéro 10 d’Oloron Nicolas Fourtine. Le club avait éliminé le comité du Périgord Agenais en huitième de finale suite à une prolongation et celui de Bretagne en quart. Aujourd’hui qualifiés suite à leur victoire écrasante face à la Côte d’Argent en demi-finale (16 à 0), les Pyrénéens ne se sentent pas comme une sélection, mais bien comme une équipe soudée pour la conquête du Bouclier. « L’objectif est presque atteint pour notre Comité, on est déjà allés très loin », ajoute le demi de mêlée. Rendez-vous demain en lever de rideau de la finale de Top 14 afin de connaître le grand vainqueur de cette Coupe de la Fédération 2015. An. B.

Les groupes

Provence :

Daniel ; Pomery, Grimal (Nîmes), Morais, Bonnafoux, Braille (Châteaurenard) ; Marquis, Boghossian, Franklin, Matheron (Bédarrides-Châteauneuf du Pape) ; Landry, Gay, Delessalle (Aubagne) ; Cossia, Potente (cap), Guillaume, Poujol, Labarthe, Lévy, Zebango, Jean, Andouin, Bouillon, Sécot (Pays d’Aix), Lieberman (Aix UC) ; Carrier (Monteux) ; Protin (Avignon le Pontet)

Béarn :

Bengochea (Aramits) ; Simon (Bizanos) ; Montois, Raffault, Claverie B et JB, Lesbats, Dany, Lafourcade Rigail, Lebrequier, Seradin (Morlaàs) ; Ascery (Navarrenx) ; Sere Peyregain, Fourtine, Tauzin, Pouyenne Vignau, Cruzalebes, Monto, Chabat, Berhabe, Aleo, Penigaud, Amans, Sestiaa, Casassus (Oloron) ; Sanchou, Reynaud (Pont-Long) ; Arroyo (USEP)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?