Quatre joueurs au centre des débats

  • Quatre joueurs au centre des débats
    Quatre joueurs au centre des débats
Publié le , mis à jour

Prendre le milieu du terrain peut s’avérer décisif dans un match de rugby. La finale de Top 14 samedi soir ne dérogera pas à cette règle et opposera deux paires de haut niveau, déterminées à prendre l’avantage l’une sur l’autre.

La finale du Top 14 entre le Stade français et Clermont sera l’occasion d’assister à de multiples duels aux quatre coins du terrain du Stade de France. L’un des plus attendus sera sans aucun doute la confrontation entre les paires de centre. Côté parisien, la doublette sera composée de Waiséa et de Jonathan Danty. Les deux joueurs, qui ont explosé cette saison, formeront une paire ultra-offensive, qui totalise 18 essais au cours de cette année en Top 14. Pourtant, ces deux joueurs ont assez peu évolué ensemble, Waiséa jouant plutôt à l’aile en début de saison. Mais la mayonnaise a instantanément pris entre eux à partir du moment où Quesada a décidé de les faire jouer ensemble. Le binôme a par exemple complètement pris le dessus sur les paires du Racing-Metro et de Toulon en quart et en demi-finale, pourtant constitué respectivement de Dumoulin-Chavancy et de Hernandez-Bastareaud.

La paire titulaire de Clermont indisponible

Autant dire que leurs vis-à-vis clermontois devront à tout prix bien défendre sur eux s’ils veulent préserver le milieu de terrain de leur équipe. Cette lourde tâche incombera à Benson Stanley et à Aurélien Rougerie. Le premier nommé est un des hommes forts de Franck Azéma en cette fin de saison. Malgré la concurrence de Wesley Fofana et de Jonathan Davies, il a tout de même réussi à jouer 18 matchs de Top 14 cette année en tant que titulaire, et ses qualités de défenseur ne seront pas de trop pour contrer l’armada offensive parisienne. Le All Black sera associé à Aurélien Rougerie. D’abord annoncé au poste d’ailier, le meilleur marqueur d’essai encore en activité en Top 14 sera finalement aligné au poste de centre. Ce changement de position est lié à la blessure contractée par Fofana lors du stage de préparation de la finale des Auvergnats, et à celle plus ancienne de Davies. L’emblématique capitaine jaunard, qui laissera cette fois son brassard à Damien Chouly, tentera d’apporter toute son expérience, fort de ses 14 saisons professionnelles passées à Clermont. Cela sera primordial pour rassurer une ligne d’arrière privée également de Noa Nakaitaci, face à deux joueurs pouvant faire la différence à n’importe quel moment. V. M.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?