Clermont : Morgan Parra comme buteur en chef

  • Clermont : Morgan Parra comme buteur en chef
    Clermont : Morgan Parra comme buteur en chef
Publié le / Mis à jour le

Au moment d’aborder sa douzième finale de Top 14, Clermont est confronté à un choix de riche. Qui pour endosser pour le costume de buteur ? Sur la dynamique de la demi-finale, Morgan Parra devrait être cet homme. Camille Lopez pouvant le soulager en cas de difficultés.

Pour gagner des matchs de phase finale, avoir un buteur fiable est une condition impérative. Le Stade Toulousain en a eu la preuve samedi dernier, lors de sa demi-finale de Top 14. Battus par Clermont (19-12), les Toulousains ont payé entre autres le manque de réussite (50 %) de Luke McAlister au pied. Trop peu, quand en face Morgan Parra puis Brock James réalisaient un sans-faute dans leurs tentatives. Samedi, pour la douzième finale nationale de leur histoire, les Auvergnats devraient donc rester dans la même configuration. Même si cette logique reste dans l’attente du ressenti des principaux intéressés, sur la pelouse dionysienne. Un choix d’autant plus complexe pour le manager Franck Azéma, qui possède un troisième buteur fiable en la personne de Camille Lopez. Ce dernier débutant la rencontre aux côtés de Morgan Parra, à l’ouverture et pouvant le soulager de cette responsabilité en cours de match. L’ancien joueur de Mauléon, Bordeaux-Bègles et Perpignan, l’ayant prouvé en finale de Champions Cup avec un 75 % de réussite dans les coups de pied placés (une transformation sur deux et deux pénalités sur deux).

Trois buteurs pour le prix d’un

Mais si les deux internationaux sont en « concurrence » pour ce rôle, cela n’empêche pas cette dernière d’être saine. Tout d’abord, car Morgan Parra et Camille Lopez s’entendent bien d’un point de vue relationnel. Ensuite, les buteurs clermontois ne cessent de tourner depuis le début de la saison selon leur ressenti. Ainsi outre les deux internationaux français, Brock James a également pris avec réussite le tir au but. Son entrée en demi-finale apportant à l’ASM, une efficacité de jeu au pied supplémentaire pour composter définitivement son ticket vers Saint-Denis. Avec de tels tireurs d’élite, Clermont peut s’avancer sereinement dans ce domaine. Les Auvergnats croisant les doigts pour connaître la même réussite au pied qu’en 2010 face à Perpignan (19-6). Un rendez-vous où un certain Morgan Parra avait pris le dessus sur Jérôme Porical, bourreau des Clermontois l’année précédente. C. V.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir