Ici Lyon : Leroux dresse le bilan

  • Ici Lyon : Leroux dresse le bilan
    Ici Lyon : Leroux dresse le bilan
Publié le , mis à jour

Qualifiée pour les quarts de finale, la Belgique est toujours en course pour la finale, qu’elle a disputée l’année dernière. Son entraîneur, Nicolas Leroux, ne voit pas le titre échapper à l’équipe de France.

Après avoir terminé dixième à Moscou, le bilan est-il déjà positif, avec une qualification pour les quarts ?

Oui, nous sommes invaincus, avec deux victoires et un match nul. Depuis le début de saison, nous renouvelons l’équipe. Cette saison est difficile. Nous n’avons pas vraiment d’objectifs précis puisqu’il nous reste seulement quatre joueurs de la saison dernière. Nous avons eu des blessés, d’autres ont terminé leurs études. Les joueurs ont entre dix-huit et vingt-trois ans. Il manque de pouvoir travailler en continuité. Nous restons amateurs face à d’autres nations qui mettent à disponibilité plus facilement des joueurs.

La saison dernière, vous avez disputé la finale. Avez-vous les moyens de rééditer votre performance ?

C’est tout ce qu’on espère ! Le niveau de la compétition a baissé par rapport à la saison dernière. Tous les techniciens sont unanimes. Il n’y a d’ailleurs aucun obstacle à ce que la France aille directement aux Jeux Olympiques. Elle n’a aucun concurrent, c’est très clair ! Les équipes anglo-saxonnes faussent la compétition. Contre le Pays de Galles et l’Angleterre, nous avons été arbitrés à chaque fois par un Anglo-Saxon. À un moment donné, les petits arrangements entre amis…

Comment voyez-vous l’avenir du VII ?

Si les institutions internationales n’aident pas les pays en développement, il n’y aura pas d’universalité de la discipline… Après il y a des pays conservateurs, notamment en France, où le rugby à VII a du mal à se développer dans les clubs. En Belgique, nous devons gérer les plans de successions, les doubles projets scolaires et sportifs des joueurs. Et financièrement, nous n’avons pas les mêmes atouts que d’autres… Propos recueillis par S. F.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?