State of Origin : quitte ou double pour les Maroons

  • State of Origin : quitte ou double pour les Maroons
    State of Origin : quitte ou double pour les Maroons
Publié le , mis à jour

Demain midi, à Melbourne, se déroule le deuxième match du State of Origin 2015. Vaincu d’un petit point (10-11) lors la première manche, les Blues n’ont pas le droit à l’erreur face aux Maroons. Une défaite leur ôterait tout espoir de conserver leur titre.

Robie Farah, le capitaine des Blues de la Nouvelle-Galles-du-Sud, maudit la 74e minute du 27 mai dernier. Ce jour-là, à Sydney, lors du premier match du State of Orign, sa formation s’est inclinée d’un tout petit point (10-11) face à son éternel rival du Queensland. À six minutes du terme, un drop-goal du demi de mêlée des Queenslander, Cooper Cronk, a sérieusement compliqué la tâche des Blues dans cette édition 2015. Ces derniers se retrouvent au pied du mur à quelques heures de ce deuxième test. Dans l’enceinte du Cricket Ground de Melbourne, les hommes de Laurie Daley n’ont qu’une solution, celle d’arracher la victoire afin de pouvoir prétendre encore au titre. Dans l’hypothèse d’un succès, tout se déciderait lors du troisième test au Suncorp de Brisbane, le 8 juillet. Or, dans les rangs des Queenslanders, l’entraîneur Mal Meninga souhaite que sa formation valide son précédent succès du 27 mai. Succès qui serait alors synonyme de consécration pour les Maroons et de désillusion pour les Blues. Réponse demain matin sur les coups de 12 h 30 !

LES ÉQUIPES PROBABLES

Queensland Slater ; Boyd, Inglis, Hodges, Chambers ; (o) Thurston, (m) Cherry-Evans ; Parker ; Thaday, Guerra ; Myles, Smith (cap.), Scott. Sur le banc : Morgan, Mc Guire, Gillett, Lillyman.

Nouvelle-Galles-du-Sud Dugan ; B. Morris, J Morris, Jennings, Hopoate ; (o) Pearce, (m) Hodkinson ; Gallen (cap) ; Hoffman, Scott ; Tamou, Farah, Woods. Sur le banc : Merrin, Cordner, Klemmer, Fifita.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?