Urios: «L’ambition? Une place dans les six»

  • Urios: «L’ambition? Une place dans les six»
    Urios: «L’ambition? Une place dans les six»
Publié le , mis à jour

Christophe Urios a présenté mardi son projet pour le Castres olympique. Le nouveau directeur sportif du club tarnais n’a rien éludé. Explications.

Son credo

« Il n’y aura pas de chichi. » Dès l’introduction de son allocution, Christophe Urios s’est voulu clair, net et précis. L’organigramme a été exposé et les responsabilités définies. Dans le fond, les valeurs prodiguées à Oyonnax continueront de l’être à Castres : « Motivation, confiance et honnêteté sont les moteurs. Tout ce qui est dit le sera sur le sceau de l’humilité et du travail. » Les slogans sont assénés les uns après les autres, comme autant de maîtres commandements : « Bien vivre pour bien jouer et gagner » ; « Trouver une âme, une ambition et un jeu » ; « Le but avoué est de construire un défi dont nous pouvons être fiers ». À ses yeux, tout commence par la transparence et la communication au sein du vestiaire : « Les leçons du passé doivent être retenues : le titre, la finale, la saison dernière… Je veux comprendre ce qui s’est produit. Il y a peut-être eu de l’usure, un manque de clarté au sein du club… J’ai besoin de demander aux joueurs ce qui s’est passé. » L’intersaison est attendue comme l’acte fondateur de l’aventure : « La priorité est de bien s’intégrer et de faire passer les messages. Je dois amener de la clarté : quel jeu, quel état d’esprit, comment s’organiser, comment vivre… »

Son staff

Son vœu a été exaucé. Dans le Tarn, Christophe Urios est venu accompagné de Joe El Abd et Frédéric Charrier, « des gars d’une loyauté absolue que j’ai vu à l’épreuve et en qui j’ai confiance totale dans l’esprit et le rugby. Ce sont des choses importantes à mes yeux. Je ne serais pas venu si je n’avais pu amener mon staff, c’était ma première condition. C’était inenvisageable. » Au-delà de ce trio, l’encadrement a connu des retouches. « Mourad Abed que j’ai connu a Bourgoin viendra renforcer le pôle de la préparation physique et s’occupera des joueurs blessés », aux côtés de Laurent Arbo et Marc Milhau. Enfin, Mathieu Catoen, kinésithérapeute, sera réorienté vers la « réhabilitation des joueurs usés, fatigués… » L’instauration d’un nouveau suivi nutritionnel et l’achat massif de GPS constituent deux innovations à souligner.

Ses objectifs

Avec un contrat de quatre ans en poche, Christophe Urios et ses adjoints peuvent se projeter sur le long terme. « C’est important de travailler sur la durée. Je ne suis pas un homme du coup mais un homme de projet. Ce qui ne veut pas dire qu’on va attendre quatre ans avant d’avoir de bons résultats. » Le directeur sportif ne s’encombre pas de fausse modestie à l’heure d’évoquer ses ambitions pour l’exercice 2015-2016 : « Je veux que l’équipe se redonne les moyens de gagner un titre. Une place dans les six, ce sera l’ambition dès la saison prochaine. Après, quand tu es dans les six, il reste trois matchs… »

Le recrutement

Avec les piliers argentin Lucas Martinez et néo-zélandais Eric Sione, le CO a complété son effectif. « C’était le grand chantier et la grande préoccupation du moment. Nous avons recruté deux joueurs à potentiel très solide que nous aurons de suite à disposition », évoque Christophe Urios. Pour le reste, les arrivées d’Antoine Tichit, Alex Tulou, Benjamin Urdapilleta, David Smith ou encore Rudi Wulf ont renforcé l’effectif en qualité. « Un entraîneur est rarement comblé mais je suis satisfait (sourire). Quand j’ai rencontré le président en octobre, je lui ai dit que je trouvais que l’équipe n’était pas équilibrée, elle perdait trop de joueurs cadres et ne se renforçait pas avec des mecs d’un niveau suffisant. La preuve : ça a failli casser. Ma deuxième exigence était de pouvoir renforcer l’équipe. » Au total, l’encadrement pourra compter sur quarante-trois éléments, dont cinq nouveaux professionnels et quatre espoirs intégrés au groupe dont le frère d’Alex Tulou, le deuxième ligne Danya.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?