Aviron Gruissanais : objectif maintien

  • Aviron Gruissanais : objectif maintien
    Aviron Gruissanais : objectif maintien
Publié le , mis à jour

Au terme d’une saison à rebondissements, l’Aviron Gruissanais monte en Fédérale 2. Huit nouvelles recrues sont attendues pour renforcer l’effectif.

C’est donc un nouveau challenge qui s’offre aux dirigeants et joueurs de l’Aviron Gruissanais. Désormais promu en Fédérale 2, le club s’est fixé le maintien comme premier objectif sans pour autant mettre l’ambition de côté. S’il peut faire mieux, sûr qu’il prendra. Cette montée s’est dessinée au fur et à mesure du parcours de l’Aviron Gruissanais qui avait pourtant mal débuté la saison, avec d’entrée de compétition, deux matches perdus à la maison et une position de relégable en début de championnat. C’était pour le moins mal engagé jusqu’à cette première victoire à l’extérieur, à Saint-Girons, qui a été le déclic. Tout est parti de là. Ensuite les victoires se sont succédé jusqu’à ce que le capitaine Renaud Paloméra et ses coéquipiers remportent sept matches d’affilée. Au final, les Maritimes ont terminé premiers de leur poule et accèdent à la division supérieure. Ce changement de catégorie implique quelques petits aménagements. Homme du cru, ancien deuxième ligne de l’Aviron Gruissanais, aujourd’hui président depuis plusieurs années, Thierry Barthès est désormais secondé dans sa tâche par le coprésident Jean-Pierre Grand, plus particulièrement chargé du recrutement. Par ailleurs, le club va restructurer son service administratif. Côté sportif, huit nouveaux joueurs sont arrivés pour renforcer l’effectif. Les discussions sont en cours. Au niveau des entraîneurs, Christophe Pibouleu, l’ex-coach des Espoirs du RCNM, champions de France cette saison, arrive à Gruissan pour s’occuper des avants. Il succède à Thomas Clavières qui va prendre en charge les lignes arrières à la place de Cédric Rosalen qui devient manager sportif tout en ayant toujours l’envie de jouer lorsqu’on fera appel à lui. L’Aviron Gruissanais, dont le parcours sportif est suivi de près par le maire de la commune, Didier Codorniou qui reste un fidèle supporter, prépare cette nouvelle saison avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme. À noter que l’Aviron Gruissanais a été reconnu par la Fédération Française de Rugby comme meilleur club d’accueil de la poule 11 et deuxième au niveau national. Des références à mettre à l’actif de tout un staff qui ne compte pas son temps, qui s’investit beaucoup et de la trentaine de bénévoles indispensables à la bonne marche du club.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?