Le retour des braves

  • Le retour des braves
    Le retour des braves
Publié le , mis à jour

Après avoir rechargé les batteries pendant quelques semaines de vacances, certains joueurs reprennent déjà l’entraînement avec leur club.

Une semaine après Pau, un deuxième club de Top 14 est de retour à l’entraînement ce lundi, Castres, champion de France en 2013. Mais le club du Tarn ne sera pas le seul club de l’Élite à commencer sa préparation aujourd’hui, en vue de la saison 2015-2016. Ils seront également quatre en Pro D2 : Bourgoin, Lyon, Perpignan et Tarbes, portant à sept le nombre de clubs ayant effectué leur reprise en deuxième division, avec Carcassonne, Montauban et Narbonne. Cette reprise consistera, en grande partie, à de la préparation physique, afin d’être prêt pour les stages, ou à défaut pour les matchs amicaux.

Une période spéciale pour tous

Un moment toujours particulier pour la plupart des joueurs, qui reviennent dans leur club après une fin de saison chargée en émotion, entre réussite pour certains et déception pour d’autres. C’est le cas de Castres. Le groupe va se retrouver après s’être quitté en allant chercher le maintien lors de l’avant-dernière journée de Top 14. Le groupe va devoir apprendre à vivre sans certains cadres, partis pour de nouveaux défis, comme Rémi Talès, mais également avec un nouvel entraîneur, Christophe Urios. L’ancien talonneur du CO arrivant en effet en provenance d’Oyonnax pour prendre les rênes de l’équipe première, et succéder ainsi à Serge Milhas et David Darricarrère. Ces dix jours de préparation avant un premier stage seront l’occasion pour les castrais de découvrir la nouvelle méthode de l’ex-Oyonnaxien. Un moment également spécial pour les recrues, qui n’ont pas le droit de reprendre l’entraînement avant le 1er juillet, et qui ratent donc quinze jours de préparation avec leurs nouveaux coéquipiers pour les clubs qui reprennent aujourd’hui. La faute à des contrats signés durant la saison, et commençant seulement le premier jour de juillet. Les assurances ne couvrant pas les joueurs avant le début de leur contrat professionnel dans leurs nouvelles équipes, les recrues qui se blesseraient durant cette période mettraient dans l’embarras leur nouvelle formation. V. M.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?