Biarritz refuse la fusion, Blanco annonce sa démission

  • Biarritz refuse la fusion, Blanco annonce sa démission
    Biarritz refuse la fusion, Blanco annonce sa démission
Publié le , mis à jour

L’Association omnisports du Biarritz olympique s’est opposée au projet de fusion entre le BOPB et l’Aviron bayonnais. Un vote sanction qui a poussé Serge Blanco à quitter la salle. Juste après avoir annoncé publiquement sa démission.

Le « danger » semblait devoir venir de Bayonne. Pour Blanco, c’est finalement de l’intérieur, de son propre camp et de son club de toujours, le BO, que l’attaque est venue ce mardi, en fin de journée. L’association amateur du Biarritz olympique s’est en effet prononcée contre le projet de fusion entre le BOPB et l’Aviron bayonnais. Le vote qui devait entériner la création d’une nouvelle association support pour la création à venir d’une équipe professionnelle du Pays basque a marqué l’opposition de près de la moitié des votants alors qu’une majorité des deux tiers était requise.

«La minorité qui fait la loi»

La réaction de Serge Blanco fut immédiate : le président du BOPB a en effet pris la parole afin de témoigner de son incompréhension et de sa colère avant de quitter les lieux en annonçant sa démission.

La suite ? Plus que jamais incertaine alors que l’association de l’Aviron bayonnais doit elle aussi voter, ce vendredi soir. Les Biarrots feront-ils machine arrière ? Blanco quittera-t-il vraiment la présidence du BO ? « C’est encore une fois la minorité qui fait la loi au pays basque, celle des opposants à la fusion, nous a confié un proche du dossier. On verra bien ce qu’il va se passer désormais. »

Sans fusion, le ciel de Biarritz et de Bayonne pourrait en effet se charger. Les deux clubs sont confrontés à des difficultés financières.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?