Boks : que sont-ils devenus ?

  • Boks : que sont-ils devenus ?
    Boks : que sont-ils devenus ?
Publié le , mis à jour

Mini-biographies des champions du monde 1995. Aucun n’est devenu un entraîneur de premier plan. L’un d’entre eux est mort, un autre est très malade, un troisième a vaincu un cancer. Un quatrième est devenu pharmacien.

André Joubert

Il n’a pas entraîné au plus haut niveau. Il s’est reconverti dans les affaires. Il est responsable d’une franchise de la société Minolta à Durban.

James Small

Il n’a pas non plus entraîné au plus haut niveau. Propriétaire de plusieurs restaurants. Sa vie personnelle fut parfois agitée et très perturbée. Il a notamment tenté de se suicider en 2001 après une rupture amoureuse. Il fut accusé par Chester Williams son coéquipier de s’être laissé aller à des propos racistes alors qu’ils étaient opposés.

Jappie Mulder

Pas de carrière d’entraîneur de haut niveau. Il est aujourd’hui employé dans une entreprise de télécommunications. Il a été condamné pour conduite indécente envers une jeune femme en 2005.

Hennie Le Roux

Pas de carrière d’entraîneur à haut niveau. Il fonda l’association des joueurs de rugby sud-africain, dont il est toujours dirigeant.

Chester Williams

Après sa carrière, il devint entraîneur. Il s’occupa notamment des Cats et du Boland en Currie Cup mais aussi de l’Ouganda et de la Tunisie. Il fut même candidat malheureux au poste de sélectionneur des Springboks.

Joel Stransky

Il joua un peu en Angleterre, à Leicester en fin de carrière. Il fut ensuite consultant pour plusieurs médias tout en faisant une carrière dans les affaires comme cadre supérieur de plusieurs grands groupes : Netstar, Steinhoff et Pivotal Capital.

Joost Van der Westhuisen

Pas de carrière d’entraîneur de haut niveau. Il devint ensuite consultant à la télévision. Il est aujourd’hui très malade, il souffre de la maladie de Charcot.

Ruben Kruger

Après sa carrière, il devint promoteur immobilier. On lui diagnostiqua une tumeur au cerveau en 2000. Il en mourut en 2010 à 39 ans.

Mark Andrews

Il était passé par la France, à Aurillac, avant de revenir au pays. Il s’est consacré à une vie de chef d’entreprise et d’éleveur.

François Pienaar

Il devint ensuite entraîneur-joueur des Saracens, puis directeur exécutif du club londonien. Il devint ensuite consultant pour plusieurs médias sud-africains.

Hannes Strydom

Pas de carrière d’entraîneur pour lui non plus. Il se consacra à son métier de pharmacien à Pretoria.

Kobus Wiese

Aujourd’hui consultant télévisuel. Il est aussi chef d’entreprise, patron d’une chaîne de bars franchises et patron d’une usine de torréfaction de café.

Balie Swart

Après sa carrière, il fut entraîneur adjoint du club de Ebbw Vale, au pays de Galles puis de Sale en Angleterre. Il fut ensuite entraîneur au centre de formation du club avant de revenir en Afrique du Sud où il est cadre technique à la fédération. Il donne aussi un coup de main à la sélection du Zimbabwe.

Chris Rossouw

Il revint à son métier de fermer après sa carrière. Dans les années 2000, il a réussi à vaincre un lymphome, forme de cancer.

Os Du Randt

Il fut le seul de cette génération à connaître un nouveau titre de champion du monde, en 2007, à l’âge de 35 ans. Il fut ensuite entraîneur adjoint chargé de la mêlée des Cheetahs et des Springboks.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?