Biarritz-Bayonne : la fusion n’est pas encore morte

  • Biarritz-Bayonne : la fusion n’est pas encore morte
    Biarritz-Bayonne : la fusion n’est pas encore morte
Publié le , mis à jour

La fusion n’est pas enterrée. L’association omnisports du Biarritz Olympique va repasser par les urnes, le 30 juin, pour adouber la fusion. Avant cela, dès vendredi, les Bayonnais se seront prononcés. Décryptage.

Le vote contestataire (pour partie puisque minoritaire) qui s’est exprimé mardi en fin de journée à Biarritz pour mettre à mal le projet de fusion entre l’Aviron et le BO n’a pas totalement touché au but. Hier soir, le club omnisports a ainsi confirmé l’information qui courait depuis le milieu de journée. On revotera, le vote initial ne pouvant être pris en compte suite «à des irrégularités constatées dans le cadre des votes émis lors de l’assemblée générale du 23 juin dernier, le Comité Directeur du Biarritz Olympique Omnisports entend reconvoquer les sociétaires en Assemblée générale réunis de manière extraordinaire qui se tiendra le mardi 30 juin 2015 à 19h00 au Stade Aguilera».

Sur les 2600 sociétaires que compte le BO omnisports, près de 250 s’étaient déplacés et une centaine avait voté contre la fusion. Certains par procuration et c’est là tout le cœur du problème.

Biarritz n’a pas enterré la fusion et il appartiendra donc à Bayonne de se prononcer en premier lieu, ce vendredi soir. L’affaire n’est pas anodine alors que mardi, pendant que les biarrots votaient, Manu Merin défendait le projet de fusion devant près de 600 supporters qui lui réservaient une nouvelle fois un accueil froid et hostile. Pour autant, depuis, la perspective de ne repartir seul l’an prochain, ne fait pas que des heureux. Bayonne doit encore boucler son budget et pour ce faire trouver plus d’un million d’euros d’ici au 30 juin... Si le «non» s’est pour l’heure fait entendre, le «oui» semble avoir de plus en plus de défenseurs.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?