Kelleher revient sur le haka en hommage à Jerry Collins

  • Kelleher revient sur le haka en hommage à Jerry Collins
    Kelleher revient sur le haka en hommage à Jerry Collins
Publié le , mis à jour

Après la mort de Jerry Collins, le 5 juin, plusieurs de ses compatriotes lui ont rendu hommage en célébrant un haka sur le lieu de sa mort. Parmi eux, Byron Kelleher. Il raconte.

Nous le croisons lors d’un événement caritatif de l’association French Flair. Plutôt souriant et détendu, il rit avec d’anciens partenaires et adversaires. Quand nous le sollicitons pour une interview, Byron est hésite d’abord avant d’accepter de revenir la mort de son ami, Jerry Collins. Son émotion est palpable. Avec ses mots et son accent si particulier, l’ancien demi de mêlée va ainsi se confier et revenir sur le haka réalisé il y a une quinzaine de jours, en compagnie de Masoe, Tialata, Hayman et Williams, pour rendre hommage à l’ancien 3e ligne des All Blacks qui avait rejoint le club de Narbonne. « De perdre notre frère Jerry Collins c’est très dur à accepter. Le message (le haka), c’est que la vie peut tourner, juste comme ça. Il faut en apprécier tous les moments, et aussi continuer apprécier les moments de la vie d’aujourd’hui. On a fait un haka pour lui, juste pour lui dire que les choses étaient tellement bien, pour tout ce qu’on a partagé avec lui».

Un témoignage touchant

L’émotion se fait de plus en plus forte. Le regard dans le vague, Kelleher se mord les lèvres par moments. Devant nos questions, il choisis soigneusement chacun de ses mots. «Ce haka était spontané. On est tous des frères dans la famille des All Blacks. On a juste eu besoin de prendre le téléphone, de passer un coup de fil à un autre frère et lui dire de venir. On voulait faire quelque chose de très sentimental ». Un hommage plein de dignité et de pudeur. M. A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?