Salagoïty de nouveau à la tête de l’Aviron bayonnais !

  • Salagoïty de nouveau à la tête de l’Aviron bayonnais !
    Salagoïty de nouveau à la tête de l’Aviron bayonnais !
Publié le , mis à jour

Suite aux conseils de surveillance ce samedi 27 juin, à l’hôtel « le Bayonne », Françis Salagoïty, président le l’Aviron bayonnais de 1999 à 2011, a été réélu à la tête de Bayonne.

Ce matin une quinzaine d’actionnaires de l’Aviron bayonnais s’étaient donnés rendez-vous. L’objectif ? Officialiser le départ de Manu Mérin et trouver son successeur. C’est chose faite. Quelques heures après le vote, qui voyait la section amateur de l’Aviron Bayonnais refuser la fusion à 78 %, c’est Francis Salagoïty qui a été réélu à l’unanimité (toutes les voies sauf une, la sienne). Son nom était évoqué, mais c’est désormais officiel. Si la fusion est mal engagée, la restructuration de l’Aviron bayonnais est en cours. Francis Salagoïty, qui était par ailleurs le seul candidat, a désormais deux chantiers à régler avant le passage devant la DNACG : « trouver un budget digne de ce nom », pour être assuré de disputer le Pro D2 la saison prochaine et « régler le problème de l’équipe très rapidement », pour avoir un effectif u dès la première journée de Pro D2, suite notamment aux départs de Scott Speeding ou Charles Ollivon.

Un budget de « près de 10 millions d’euros pour repartir sur de bonnes bases »

Philippe Neys, élu de la mairie bayonnaise, estime que le club devrait présenter un budget de « près de 10 millions d’euros, pour repartir sur de bonnes bases ». Il a également déclaré qu’il comprenait le départ de Manu Mérin, qui avait « une certaine déception » suite à l’imbroglio autour de la fusion basque. Il considère également qu’après ce plébiscite « pour l’Aviron bayonnais et contre la fusion », on ne devrait plus parler d’un « club basque », à court comme à long terme. Vendredi prochain, le conseil de surveillance de l’Aviron bayonnais (les anciens membres plus Pierre-Olivier Toumiux, Pascal De Bonnières, Christophe Lesperon, Christian Devez et donc Francis Salagoïty) se réunira à nouveau, pour échanger sur la situation générale du club basque. Notons également que Manu Mérin, désormais ex-président de l’Aviron Bayonnais, ne s’est pas présenté, ni à la presse, ni au conseil de surveillance du club. P. I-R. et An. B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?