Annecy décroche la finale

  • Annecy décroche la finale
    Annecy décroche la finale
Publié le , mis à jour

Une semaine après leur demi-finale de Fédérale 3, Annecy et Peyrehorade se sont retrouvés au même stade de la compétition, pour rejouer le match. Leur première rencontre a en effet été annulée à cause d’une mêlée simulée en fin de match qui n’aurait pas dû l’être. Une journée particulière, ponctuée par le succès des savoyards. 

13 h 30

Une heure trente avant le début du match, les supporters de Peyrehorade sont en nombre pour soutenir leur équipe. On compte d’ailleurs 6 cars de supporters de cette équipe. Comme le veut la tradition des matchs de phases finales des Landais, une centaine de supporters ont fait une haie d’honneur à leurs joueurs à la sortie du bus. Au contraire, les supporters d’Annecy ne sont pour l’instant pas nombreux. Cela explique peut-être pourquoi on ne ressent pas de tension particulière liée à la polémique du match à rejouer.

14 h 30

La canicule est au rendez-vous de cette finale. Il fait aisément 35 °C à Gruissan, et cela fait baisser la tension dans les tribunes. L’ambiance est en effet en train de retomber. Les supporters se préservent pour le match. Pourtant, ils sont nombreux cette après-midi. À une demi-heure du coup d’envoi, on peut apercevoir une queue de 25 mètres devant les guichets. Côté composition, le XV de départ de Peyrehorade est identique à celui de la semaine dernière, à deux joueurs près. Duplaquet et Hari prennent place dans les rangs des titulaires, au talonnage et en deuxième ligne, en lieu et place de Bonnemayre et Bary. À Annecy, c’est plus de la moitié de l’équipe de départ qui est modifiée par rapport à la première demi-finale.

15 h 45

À la mi-temps du match, les deux équipes sont dos à dos 6 à 6. Comme lors de la première demi-finale, le match est pour le moment totalement indécis. Il devrait se jouer à la condition physique en raison de la forte chaleur, très rude pour les organismes des joueurs. Pour le moment, Peyrehorade n’arrive pas à avoir des ballons propres dans sa conquête, et peut donc seulement exprimer son jeu offensif sur les ballons de relance. Annecy, qui a la pression après avoir fait la demande de rejouer le match, arrive assez bien à la gérer, et reste pour le moment au contact de son adversaire du jour. Rien n’est donc joué dans ce match.

16 h 45

C’est finalement Annecy qui l’emporte dans cette demi-finale. L’équipe qui avait demandé de rejouer ce match l’a emporté 16 à 12. Avec l’avantage du vent, Annecy a parfaitement géré la deuxième période pour l’emporter. Peyrehorade peut nourrir de gros regret, car son numéro 14 a eu la balle de match. Larrose a en effet réalisé un en-avant à quelques mètres de l’en-but, sur la dernière action du match. Après cette dernière, la colère des supporters landais a éclaté. Des bagarres ont commencé immédiatement après le coup de sifflet final, et la police a dû intervenir pour rétablir l’ordre. À noter que l’équipe de Peyrehorade a déposé, à son tour, un recours.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?