Le BO rechausse les crampons

  • Le BO rechausse les crampons
    Le BO rechausse les crampons
Publié le , mis à jour

Ce lundi, les joueurs biarrots se sont enfin retrouvés après sept semaines de repos. Pourtant prévue le 22 juin, la date de la reprise a été repoussée d’une semaine suite aux différentes procédures de vote qui concernent la possible fusion entre le Biarritz Olympique et l’Aviron Bayonnais et dont l’issue devrait être définitive ce mardi.

Comme dit le dicton : « mieux vaut tard que jamais ». Avec une semaine de retard, les joueurs du Biarritz Olympique ont fait leur retour au centre d’entraînement ce lundi. Alors que l’avenir du club n’est pas encore déterminé (une décision définitive concernant la fusion avec l’Aviron Bayonnais devrait être prise ce mardi 30 juin), les joueurs ont rechaussé les crampons et ont retrouvé le chemin de l’entraînement. Une journée de retrouvailles placée sous le signe de la bonne humeur, le tout dans une ambiance chaleureuse. « Les joueurs étaient heureux de se retrouver, explique Benoît August, entraîneur des avants au Biarritz Olympique. Nous avons tous vécu une intersaison très compliquée. Nous étions dans le flou concernant la possible fusion avec Bayonne dont on parle depuis longtemps. » Et justement, à propos de cette possible alliance entre les deux clubs basques, l’ancien talonneur explique que « même si tout peut arriver, il y a très peu de chance qu’une fusion ait lieu au vu des résultats du vote des Bayonnais ». Les Biarrots ont donc deux jours devant eux pour se retrouver. Ils en profiteront pour effectuer divers tests physiques encadrés par le staff.

« Se remettre la tête à l’endroit »

Mais le retour au stade Aguilera sera de courte durée puisque le groupe complet, y compris les nouveaux joueurs, partira en stage à Soustons (Landes) dès ce mercredi. « Ce stage sera l’occasion pour nous tous de nous remettre la tête à l’endroit et de partir sur les bases de cette nouvelle saison, explique l’entraîneur des avants du BO. Il va falloir commencer à mettre en place notre jeu avec nos objectifs pour la saison ». Les joueurs resteront dans les Landes jusqu’à ce dimanche et alterneront séances de rugby, de physique et de sport découverte. À leur retour, les joueurs seront fixés sur leur avenir, il sera soit en rouge et blanc soit fusionné avec le ciel et blanc des Bayonnais. « On n’est jamais sûr de rien, mais à mon avis le terme de fusion est vraiment enterré en ce qui concerne les deux clubs », insiste Benoît August. Le Pays Basque est dans l’attente d’une réponse définitive, celle-ci ne devrait plus se faire attendre très longtemps. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?