Ces Fidjiens bleu-blanc-rouge

  • Ces Fidjiens bleu-blanc-rouge
    Ces Fidjiens bleu-blanc-rouge
Publié le , mis à jour

Au début du mois, les Fidji ont dévoilé une liste de 52 joueurs susceptibles de jouer la Pacifique Nation Cup et la Coupe du monde. Dans ce groupe, on note la présence de 27 joueurs évoluant en France.

Du Top 14 au Pro D2, les Fidjiens endiablent nos terrains. De Nalaga à Bobo, les hommes des îles ont adopté les championnats français pour notre plus grand bonheur. Pour certains, ils sont devenus des figures emblématiques de notre sport, de nos clubs et de notre pays.

Jone Qovu (numéro 8, La Rochelle)

Le troisième ligne centre de 29 ans s’est installé en France en 2007 sous le maillot blanc et ciel du Racing-Metro 92. Avec le club, le joueur connaîtra la victoire en Pro D2 en 2009. Un an plus tard, il disputera les barrages de Top 14. Cette saison, Qovu part direction La Rochelle avec qui il jouera 23 matchs. Sa puissance (2 mètres pour 127 kg) et sa capacité à franchir à fait de lui un élément très apprécié, ou craint, dans notre championnat. Des prestations qui lui valent une sélection en équipe nationale du Fidji. Accoutumé au niveau international depuis 2005, le joueur compte 13 sélections et un essai avec les Fidji. Il aura aussi disputé un match de Coupe du monde, en 2007 contre l’Australie (défaite 55-12).

Sisa Koyamaibole (flanker, Brive)

Le troisième ligne découvre l’hexagone en 2008 du côté de Toulon avant de s’y installer définitivement en 2011 avec Lyon. Il faudra attendre 2013 pour voir le joueur évoluer avec le CA Brive. Depuis son arrivée, il a marqué sept essais et a su être décisif en défense avec une statistique de 84 % de plaquages réussis cette saison. Il est approché par l’équipe nationale dès 2001. Il jouera son premier match international contre le Tonga dans le cadre des Tri-Nations. Depuis, il a joué 48 fois avec le palmier comme emblème et a inscrit trois essais. Habitué des Coupes du monde, il y participe depuis 2003. Il a disputé le quart de finale contre l’Afrique du Sud en 2007 perdu 37 à 20.

Peceli Yato (flanker, Clermont)

Nouveau débarqué au pays du Coq, le troisième ligne de 105 kg évolu depuis 2013 avec l’ASM Clermont. C’est son premier club senior. Le jeune de 22 ans a marqué sept essais en dix matchs avec les Bleu et Jaune. Des statistiques impressionnantes qui font de lui l’un des futurs grands du club. Il symbolise l’avenir de l’ASM. C’est la première fois que Yato est appelé par les Fidjiens, bien qu’il ait joué pour les moins de 20 ans.

Sireli Bobo (ailier, La Rochelle)

Le Fidjien découvre la France en 2005 avec Biarritz. Il soulèvera le bouclier de Brennus lors de sa première saison avec le BO. Son palmarès français ne s’arrête pas là, il sera champion de Pro D2 avec le Racing-Metro 92 en 2009 et gagnera le match d’accession en Top 14 avec le Stade rochelais la saison dernière. Il évolue toujours au sein de l’effectif maritime grâce à son excellente performance lors de la saison 2014. En effet, alors qu’il est joker médical, ce dernier inscrit six essais entre mars et mai. Bobo connaît l’équipe nationale depuis 2004, il aura été sélectionné 16 fois (dont une fois en tant que remplaçant). Il a marqué neuf essais en équipe nationale et a participé à la Coupe du monde 2007.

Napolioni Nalaga (ailier, Clermont)

L’ailier arrive en France en 2006 avec Clermont où il évoluera jusqu’à cette finale perdue et inscrira 520 points. Il sera sacré champion de France en 2010 et obtiendra de nombreuses distinctions : meilleur joueur de Top 14 2009 et meilleur marqueur 2008, 2009 et 2013. Il n’est donc pas étonnant de le voir évoluer en équipe nationale depuis maintenant 2009. Il aura rapporté 45 points à son équipe en 16 matchs. Il s’illustre avec l’équipe de rugby à VII en remportant l’IRB World Sevens en 2006.

Metuisela Talebula (ailier, Bordeaux-Bègles)

Depuis 2012, il évolue avec l’UBB au poste d’ailier. Il vient de finir une saison impressionnante où il a marqué 50 points en 22 matchs. Il est élu meilleur réalisateur du Top 14 en 2014 avec 15 essais. Le Fidjien de 24 ans a déjà pu expérimenter le niveau international avec les Fidji en 2012 avec un match contre l’Écosse où il marquera un essai. Il jouera cinq matchs et marquera vingt points cette année-là. C’est seulement en début de mois qu’il est rappelé en équipe nationale. M. A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?