• CSBJ: Un sociétaire proposé à la présidence
    CSBJ: Un sociétaire proposé à la présidence
Publié le / Modifié le
Fédérale 1

CSBJ: Un sociétaire proposé à la présidence

Martial Manier avait acté sa démission au 31 juin. Depuis hier le CSBJ n’a donc plus personne à sa tête. Le maire de la ville, Vincent Chriqui avait ainsi organisé ce matin une réunion pour aborder l’avenir du club.

« Depuis le 1er juillet, le CSBJ était sans président, il était donc important de trouver une solution » explique le maire de la ville. Dans une réunion qui réunissait Alexandre Ghibaudo (adjoint aux sports de Bourgoin-Jallieu), Alain Chriqui, Patrick Amicucci (président de l’association) Laurent Ponthus (président de l’association SoCSBJ) mais également six des dix membres de la BRC étaient présents. Au cours de ce rassemblement, Renaud Ferrand, sociétaire du club a été proposé à la présidence. « C’est un fan du club. Il a longtemps joué au rugby et a également une carrière administrative, c’est donc le candidat naturel pour reprendre la présidence du CSBJ. Reste désormais à savoir si d’autres candidats se révéleront dans les jours à venir. On sait que Martial Manier n’a pas abandonné l’idée d’être réélu mais ça nous surprendrait qu’il refasse acte de candidature et encore plus qu’il soit élu » concluait Vincent Chriqui.

Rappelons que ces dernières saisons le CSBJ a connu quelques difficultés. En 2011 le club, alors en Top14, avait été sanctionné de cinq points. En 2012-2013, le club a évolué en Fédérale 1 suite a des déboires administratives et la saison dernière le club s’est de nouveau vu retirer quatre points la saison dernière. C’est donc un peu de calme administratif que le club espère en proposant un président qui a également la casquette de supporter du club. Vincent Chriqui souhaite que le club vive par ses supporters «on veut apaiser la situation. L’objectif à court terme et de se maintenir en ProD2. Le CSBJ est l’image de la ville, il est important qu’il se restructure de la manière la plus saine possible.» P.I-R.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir