• Fédérale 3 : Chartres champion !
    Fédérale 3 : Chartres champion !
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Fédérale 3 : Chartres champion !

Malgré une grosse seconde période des joueurs d'Annecy, c'est bel et bien Chartres qui ramène le bouclier en Eure-et-Loir (22-20).

 

16 heures 45 : Les Annéciens auront tout tenté, mais rien ne pouvait faire rompre le groupe Chartrain ce dimanche. Après un nouvel essai en contre de Matthieu Franke (54è), le public présent au stade Arragon comprenait que la rencontre avait définitivement tournée en faveur des coéquipiers de Boris Nasso. L'essai du numéro 20 (Baurès) omniprésent à son entrée donnera et l'essai de pénalité en toute fin de rencontre donneront un peu d'espoir au Haut-Savoyards, mais la messe était dîte : Chartres devait ramener le bouclier à la maison. Le premier de son histoire rappelait d'ailleurs le président du club ce matin.

 

 

15 heures 53 : Auteurs d'une première mi-temps presque parfaite, les Chartrains ont pris un avantage non négligeable sur leurs adversaires du jour (12-6). Avec un essai dès la 5è minute (Louvet ) les joueurs de l'Eure-et-Loir prirent directement l'ampleur de la rencontre. Si les Haut-savoyards tentèrent à plusieurs reprises de revenir au score, un contre assassin de 80 mètres conclu par le demi d'ouverture Boris Nasso et transformé par l'arrière Franke donnera une premier avantage conséquent aux joueurs de Chartres (12-0). Le reste de la mi-temps fut équilibré. Si les Chartrains ont toutes les cartes pour soulever le titre de Fédérale 3, il leur faudra être discipliné et ne pas faire comme le numéro 5, Sakvarelidze qui a écopé d'un carton jaune à la 35è pour un rucking délibéré sur une Annéciens. Annecy de son côté a réduit l'écart à deux reprises par l'intermédiaire de son demi d'ouverture Ninet, (dont une pénalité de 55 mètres juste avant la mi-temps!) mais devra rapidement réagir s'ils ne veulent pas voir le bouclier leur échapper et devra également faire attention à ne pas perdre les pédales, comme à pu le faire le numéro 20, en mettant un placage à retardement à Boris Nasso, sanctionné d'un carton jaune(38è) par l'arbitre de la rencontre.

 

 

14 heures 45 : À moins d’un quart d'heure du coup d’envoi de cette finale de Fédérale 3, la bataille des tribunes est pour l’instant remportée par les Annéciens. Les supporters haut-savoyards sont déjà nombreux, et la tribune, située sur la droite du stade Louis-Darragon de Vichy sonne déjà au son des cloches et des « Annecy, Annecy, Annecy ». En revanche, la tribune de Chartres est encore vide. Seulement une cinquantaine de supporters du club d’Eure-et-Loir étant pour l’instant arrivés. La dernière demi-heure devrait voir les débats s’équilibrer, au moins du côté des supporters.

Le coup de bluff de Chartres

Sur le terrain, les joueurs de Chartres ont été les premiers à arriver dans l’enceinte vichyssoise. Après une reconnaissance, ils ont profité du beau temps pour aller se dégourdir les jambes sur les bords de l’Allier. En revanche, ce sont les joueurs d’Annecy qui sont arrivés les premiers à l’échauffement. À noter que les joueurs annoncés absents toute la semaine du côté chartrain (le capitaine Quentin Galopin et les frères Franke) sont finalement sur la feuille de match et titulaires.

Compositions :

Annecy : 15. Sudan ; 14. Monvignier-Monet, 13. Charvat, 12. Vigne, 11. Gidel ; 10. Ninet, 9. Forge ; 7. Bogdannoff, 8. Perruisset, 6. Cochet ; 5. Cabaret, 4. Bettayeb ; 3. Lebert, 2. Kutarashvili, 1. Reghis. Remplaçants : Sylvestre-Lavarnan, Avettand Fenoel, Vasseur, Donze, Baures, Golaz et Cuzzit.

Chartres : 15. G. Franke ; 14. Zié, 13. Baron, 12. M. Franke, 11. Louvet ; 10. Nasso, 9. Galopin ; 7. Varon, 8. Diallo, 6. Chesneau ; 5. Sakvarelidze, 4. Sejor ; 3. Segaud, 2. Masi, 1. Mololo. Remplaçants : Coulais, J. Godenaire, Bernardo, Wierzba, Tinlot, Alberici, B.Loir

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir