Programme chargé pour les Bleus

  • Programme chargé pour les Bleus
    Programme chargé pour les Bleus
Publié le , mis à jour

Les Bleus débutent ce dimanche leur préparation au Mondial. 58 jours de travail étant allés pour emmener les hommes de Philippe Saint-André, jusqu’au 12 septembre et leur départ pour Londres. Ces derniers peuvent s’attendre à passer un été ultra-studieux.

Le groupe France s’apprête à passer un été ultra studieux et chargé. Au programme, une grosse charge de travail au niveau de la préparation physique, deux stages « d’oxygénation » à Tignes et Falgos, et trois matchs amicaux dont deux Crunch face au XV de la Rose. L’objectif du sélectionneur Philippe Saint-André est de métamorphoser son groupe, en une machine de guerre qui à défaut de confiance née des résultats, devrait afficher quelques certitudes au niveau physique.

Pour cela, il a concocté et étoffé son programme avec son staff et notamment le préparateur physique Julien Deloire. Ce dernier ayant été un des hommes de base de la préparation du Mondial 2011, jugée très lourde mais qui avait finalement donné d’excellents résultats en Nouvelle-Zélande.

Le 23 août dans toutes les têtes

Ce dimanche, c’est le premier jour officiel des Bleus, mais la plupart sont déjà passés au CNR, pour une batterie de tests. L’objectif étant de pouvoir débuter, tambour battant, la préparation du Mondial. Au cours des 58 jours de travail, jusqu’à leur départ pour Londres, les Bleus vont suer à Marcoussis et en altitude à Tignes et Falgos. Les Bleus travaillant lors de quatre passages, le développement de leur consommation maximale d’oxygène (VO2 max). Ils affronteront également, par deux fois, les grands favoris de cette Coupe du monde (avec les Blacks), les Anglais afin de s’étalonner.

Les derniers réglages interviendront enfin début septembre face à l’Ecosse. Ils sont à l’heure actuelle, 36 plus un (Jules Plisson N.D.L.R.) et le premier objectif est de passer le cut du dimanche 23 août où PSA réduira sa liste de six éléments, pour établir le groupe définitif qui partira au Mondial. Dès aujourd’hui, les Bleus ont donc intérêt à se montrer sous leurs meilleurs jours.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?