110 ans et toujous actif

  • 110 ans et toujous actif
    110 ans et toujous actif
Publié le , mis à jour

Saint-Céré est le club doyen du Lot. Cette année, il fête ses cent dix ans d’existence. Un anniversaire marqué par le retour au plus haut niveau régional.

Dans ce Lot aux contours ovales, Saint-Céré n’a pas l’aura de Gourdon ou du célébrissime Stade cadurcien. En revanche, il a une fierté bien légitime, celle d’être le doyen du département. En effet, le XXe siècle avait cinq ans lorsqu’une bande de pionniers a paraphé l’acte de naissance du Saint-Céré Sports auprès des institutions compétentes. Cent dix ans d’existence, un évènement que les Saint-Céréens vont fêter les 10 et 11 juillet. Une manifestation aux petits oignons où les organisateurs vont mettre les petits plats dans les grands. Au cours de ces onze décennies d’histoire, les Sang et Or ont connu une période bien faste, celle des années 90 qui les virent accéder au Groupe B (le deuxième niveau national) pour s’y maintenir pendant trois saisons, de 1991 à 1994. « C’était une autre époque, les budgets n’étaient pas les mêmes. Un club comme le nôtre pouvait prétendre à évoluer à ce niveau de compétition. Actuellement, il serait impensable de disputer le championnat de Fédérale 1 », confie le vice-président et ancien joueur, Laurent Valette.

Une équipe dans chaque catégorie

Pour l’heure, le Saint-Céré Sports ne songe plus à tutoyer les sphères fédérales. Son quotidien sportif, c’est le championnat du Limousin où, l’année prochaine, l’équipe fanion évoluera en Honneur, un niveau de compétition que les Lotois ont rejoint après une excellente saison en Promotion Honneur. Une année 2015 particulièrement aboutie sur le plan sportif où les deux équipes seniors se sont hissées en finale régionale face aux voisins de Bretenoux-Biars. Malheureusement, ces deux rendez-vous ont été infructueux. « C’est dommage de disputer deux finales et de ne pas ramener au moins un bouclier, analyse Laurent Valette. Après la défaite en finale régionale, l’équipe a eu du mal à préparer le championnat de France. Elle a échoué face à Léguevin, un adversaire qui était à notre portée. Mais nous ne devons pas faire la fine bouche. Nous montons en Honneur, l’équipe juniors Phliponeau a obtenu le titre régional et les cadets se sont qualifiés pour le championnat de France. Pour les 110 ans du club, nous pouvons être satisfaits. »

La force du Saint-Céré Sports n’est pas un budget regorgeant d’euros sonnants et trébuchants mais un fort capital humain. Ce n’est pas par hasard que la structure possède une équipe dans chaque catégorie, dont deux équipes féminines (cadettes et seniors) engagées dans le championnat à VII. « La culture du club, c’est la formation, ajoute Laurent Valette. Nous intéressons les jeunes, ce qui nous permet de nous maintenir à un niveau de compétition acceptable. » Cette structure centenaire a donc encore de beaux jours devant elle. Pour la saison à venir, elle a un objectif raisonnable : le maintien en Honneur.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?