Bayonne : Senekal a dirigé sa première séance

  • Bayonne : Senekal a dirigé sa première séance
    Bayonne : Senekal a dirigé sa première séance
Publié le , mis à jour

L’ancien deuxième ligne Dewald Senekal a été nommé entraîneur des avants de l’Aviron bayonnais, comme cela a été annoncé aux joueurs ce mardi matin.

Décidément, l’intersaison est mouvementée du côté de Bayonne. Dans son édition de ce lundi, Midi Olympique révélait que Patricio Noriega, patron du staff de l’Aviron depuis le début de saison dernière et à qui il restait une année de contrat, était sur la sellette et que ses jours de manager étaient comptés. Tendance confirmée par la nomination comme entraîneur principal, lundi en fin de matinée, de Vincent Etcheto, l’ancien coach des trois-quarts de l’Union Bordeaux-Bègles. Or, il ne faisait peu de doutes que c’est dans le costume de numéro un que l’ancien ouvreur débarquait au Pays basque.

Noriega suspendu de ses fonctions

Les choses se sont encore accélérées dans la matinée de ce mardi. En effet, quand les joueurs bayonnais sont arrivés à l’entraînement, il leur a été annoncé que l’ancien deuxième ligne Dewaldt Senekal (34 ans), qui a mis un terme à sa carrière de joueur en mai et dont l’entrée dans le staff était déjà prévue, devenait le nouvel entraîneur des avants de l’Aviron bayonnais. Senekal a même dirigé sa première séance dans la foulée. Pendant ce temps, Patricio Noriega a été suspendu de ses fonctions par le nouveau président Francis Salagoïty. Une suspension préalable à un licenciement. Déjà responsable des skills la saison passée, Simone Santa Maria voit ses prérogatives élargies à la défense. Nicolas Morlaes devrait prendre du recul avec le terrain et occuper un rôle de coordinateur entre l’équipe professionnelle et les espoirs. Les préparateurs physiques Pascal Valentini et Jean-Luc Albert ne sont pas conservés.

Le staff de Bayonne version 2015-2016 a donc désormais pris forme. Reste pourtant à dessiner les contours d’un effectif décimé après l’épisode de la fusion avortée. Placé sous limitation de masse salariale, le club doit encore dégraisser avant de recruter. À ce titre, le deuxième Marc Chisholm va probablement résigner son contrat et repartir chez les Brumbies en Australie. Le centre ou ailier Joe Rokocoko vont partir. Par J.Fa. et J.Fr.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?