Le calendrier de la Pro-D2 annoncé

  • Le calendrier de la Pro-D2 annoncé
    Le calendrier de la Pro-D2 annoncé
Publié le , mis à jour

C’est aujourd’hui qu’a été dévoilé le calendrier de la saison 2015-2016 du championnat de France de deuxième divison qui reprendra le 21 août.

Et avec le derby Lyon-Bourgoin et le choc Albi-Bayonne dès la première journée, la couleur est annoncée : la saison 2015-2016 sera relevée et la lutte pour la montée comme celle pour ne pas descendre seront âpres. Si l’accession au Top 14 devrait se jouer entre Lyon et Bayonne, les clubs relégués du Top 14 et Mont-de-Marsan, finaliste malheureux contre Agen l’année dernière mais aussi Albi, Perpignan voire le Biarritz Olympique. Le premier à l’issue de la saison régulière montera en Top 14 et les quatre suivants au classement joueront les demi-finales d’accession le dernier week-end de mai. La finale offrant le dernier ticket pour l’élite du rugby français aura lieu le 5 juin 2016.

Le maintien, un difficile combat

Si Massy a fini bon dernier du championnat l’année dernière avec l’assurance de descendre bien avant la dernière journée, ce n’était pas le cas pour Bourgoin, Narbonne et Dax (relégué en Fédérale 1 sportivement mais pour l’instant maintenu en raison des problèmes de trésorerie de Lille empêchant le club nordiste de monter en Pro-D2 selon la DNACG) qui au soir de la dernière journée se tenaient en cinq points. Un combat qu’il faudra donc sûrement renouveler pour le CSBJ, le RCNM et l’US Dax (à moins que le Lille Métropole Rugby ne monte). Au rayon des « favoris » à la descente, Tarbes voire même Béziers pourraient également avoir à lutter jusqu’aux dernières journées d’un championnat relevé et homogène. Du côté des stars, même si George Smith, l’ancien lyonnais est parti aux Wasps ; l’ancien vainqueur de la Coupe d’Europe avec le Munster Lifeimi Mafi, l’international écossais Alasdair Strokosch, tous les deux à l’USAP mais également Rocky Elsom, le troisième ligne australien de Narbonne devraient assurer le spectacle. Du côté des valeurs sûres, l’ouvreur aurillacois Maxime Petitjean, déjà près de 1 700 points depuis son arrivée dans le Cantal en 2010 devrait encore aligner les pénalités. La saison sera également l’occasion de voir encore évoluer David Skrela, le columérin aux 23 matchs avec les Bleus.

Le calendrier

1re journée (21 août 2015) : Albi – Bayonne ; Béziers – Mont-de-Marsan ; Biarritz – Aurillac ; Colomiers – Montauban ; Lyon – Bourgoin ; Narbonne – Aix-en-Provence ; Perpignan – Lille (ou Dax) ; Tarbes – Carcassonne.

2e journée (28 août 2015) : Aix-en-Provence – Béziers ; Aurillac – Colomiers ; Bayonne – Narbonne ; Bourgoin – Albi ; Carcassonne – Perpignan ; Lille (ou Dax) – Tarbes ; Mont-de-Marsan – Lyon ; Montauban – Biarritz.

3e journée (4 septembre 2015) : Béziers – Lyon ; Biarritz – Albi ; Colomiers – Carcassonne ; Lille (ou Dax) – Bayonne ; Montauban – Aurillac ; Narbonne – Bourgoin ; Perpignan – Mont-de-Marsan ; Tarbes – Aix-en-Provence.

4e journée (11 septembre 2015) : Aix-en-Provence – Biarritz ; Albi – Perpignan ; Aurillac – Tarbes ; Bayonne – Bourgoin ; Béziers – Narbonne ; Carcassonne – Lille (ou Dax) ; Lyon – Montauban ; Mont-de-Marsan – Colomiers.

5e journée (16 octobre 2015) : Biarritz – Lyon ; Bourgoin – Perpignan ; Carcassone – Bayonne ; Colomiers – Albi ; Lille (ou Dax) – Aix-en-Provence ; Montauban – Mont-de-Marsan ; Narbonne – Aurillac ; Tarbes – Béziers.

6e journée (23 octobre 2015) : Aix-en-Provence – Montauban ; Albi – Narbonne ; Béziers – Aurillac ; Colomiers – Lille (ou Dax) ; Lyon – Carcassonne ; Mont-de-Marsan – Bayonne ; Perpignan – Biarritz ; Tarbes – Bourgoin.

7e journée (30 octobre 2015) : Aix-en-Provence – Carcassonne ; Aurillac – Lyon ; Bayonne – Perpignan ; Biarritz – Béziers ; Bourgoin – Colomiers ; Lille (ou Dax) – Narbonne ; Mont-de-Marsan – Albi ; Montauban – Tarbes.

8e journée (6 novembre 2015) : Bayonne – Biarritz ; Albi – Aix-en-Provence ; Aurillac – Lille (ou Dax) ; Carcassonne – Bourgoin ; Colomiers – Béziers ; Lyon – Tarbes ; Narbonne – Mont-de-Marsan ; Perpignan – Montauban.

9e journée (13 novembre 2015) : Aix-en-Provence – Lyon ; Béziers – Carcassonne ; Biarritz – Narbonne ; Bourgoin – Aurillac ; Colomiers – Bayonne ; Mont-de-Marsan – Lille (ou Dax) ; Montauban – Albi ; Tarbes – Perpignan.

10e journée (27 novembre 2015) : Albi – Lyon ; Aurillac – Aix-en-Provence ; Bayonne – Béziers ; Bourgoin – Mont-de-Marsan ; Carcassonne – Montauban ; Lille (ou Dax) – Biarritz ; Narbonne – Tarbes ; Perpignan – Colomiers.

11e journée (4 décembre 2015) : Lyon – Bayonne ; Aix-en-Provence – Colomiers ; Béziers – Bourgoin ; Biarritz – Mont-de-Marsan ; Carcassonne – Aurillac ; Montauban – Lille (ou Dax) ; Narbonne – Perpignan ; Tarbes – Albi.

12e journée (11 décembre 2015) : Albi – Béziers ; Bayonne – Montauban ; Biarritz – Carcassonne ; Bourgoin – Aix-en-Provence ; Colomiers – Narbonne ; Lille (ou Dax) – Lyon ; Mont-de-Marsan – Tarbes ; Perpignan – Aurillac.

13e journée (18 décembre 2015) : Aix-en-Provence – Bayonne ; Aurillac – Albi ; Béziers – Perpignan ; Carcassonne – Mont-de-Marsan ; Lille (ou Dax) – Bourgoin ; Lyon – Colomiers ; Montauban – Narbonne ; Tarbes – Biarritz.

14e journée (8 janvier 2016) : Perpignan – Lyon ; Albi – Lille (ou Dax) ; Bayonne – Aurillac ; Béziers – Montauban ; Bourgoin – Biarritz ; Colomiers – Tarbes ; Mont-de-Marsan – Aix-en-Provence ; Narbonne – Carcassonne.

15e journée (15 janvier 2016) : Aix-en-Provence – Perpignan ; Aurillac – Mont-de-Marsan ; Biarritz – Colomiers ; Carcassonne – Albi ; Lille (ou Dax) – Béziers ; Lyon – Narbonne ; Montauban – Bourgoin ; Tarbes – Bayonne.

Phase retour :

16e journée (22 janvier 2016) : Albi – Biarritz ; Bayonne – Carcassonne ; Béziers – Aix-en-Provence ; Bourgoin – Lyon ; Colomiers – Aurillac ; Mont-de-Marsan – Montauban ; Narbonne – Lille (ou Dax) ; Perpignan – Tarbes.

17e journée (29 janvier 2016) : Albi – Montauban ; Aurillac – Béziers ; Biarritz – Bayonne ; Carcassonne – Aix-en-Provence ; Lille (ou Dax) – Colomiers ; Lyon – Mont-de-Marsan ; Perpignan – Bourgoin ; Tarbes – Narbonne.

18e journée (5 février 2016) : Aix-en-Provence – Aurillac ; Bayonne – Lille (ou Dax) ; Béziers – Tarbes ; Bourgoin – Carcassonne ; Colomiers – Perpignan ; Mont-de-Marsan – Biarritz ; Montauban – Lyon ; Narbonne – Albi.

19e journée (19 février 2016) : Biarritz – Perpignan ; Albi – Colomiers ; Aurillac – Narbonne ; Bourgoin – Bayonne ; Carcassonne – Béziers ; Lille (ou Dax) – Montauban ; Lyon – Aix-en-Provence ; Tarbes – Mont-de-Marsan.

20e journée (26 février 2016) : Aix-en-Provence – Lille (ou Dax) ; Albi – Tarbes ; Bayonne – Colomiers ; Béziers – Biarritz ; Lyon – Aurillac ; Mont-de-Marsan – Bourgoin ; Narbonne – Montauban ; Perpignan – Carcassonne.

21e journée (4 mars 2016) : Aurillac – Bayonne ; Biarritz – Tarbes ; Bourgoin – Narbonne ; Carcassonne – Lyon ; Colomiers – Mont-de-Marsan ; Lille (ou Dax) – Albi ; Montauban – Aix-en-Provence ; Perpignan – Béziers.

22e journée (11 mars 2016) : Albi – Bourgoin ; Bayonne – Aix-en-Provence ; Béziers – Colomiers ; Lyon – Lille (ou Dax) ; Mont-de-Marsan – Perpignan ; Montauban – Carcassonne ; Narbonne – Biarritz ; Tarbes – Aurillac.

23e journée (25 mars 2016) : Aix-en-Provence – Albi ; Aurillac – Montauban ; Bayonne – Lyon ; Bourgoin – Lille (ou Dax) ; Carcassonne – Tarbes ; Colomiers – Biarritz ; Mont-de-Marsan – Béziers ; Perpignan – Narbonne.

24e journée (1er avril 2016) : Aix-en-Provence – Mont-de-Marsan ; Albi – Aurillac ; Biarritz – Bourgoin ; Lille (ou Dax) – Carcassonne ; Lyon – Perpignan ; Montauban – Bayonne ; Narbonne – Béziers ; Tarbes – Colomiers.

25e journée (8 avril 2016) : Aurillac – Carcassonne ; Béziers – Albi ; Biarritz – Lille (ou Dax) ; Bourgoin – Montauban ; Colomiers – Aix-en-Provence ; Mont-de-Marsan – Narbonne ; Perpignan – Bayonne ; Tarbes – Lyon.

26e journée (15 avril 2016) : Aix-en-Provence – Bourgoin ; Albi – Mont-de-Marsan ; Bayonne – Tarbes ; Carcassonne – Biarritz ; Lille (ou Dax) – Aurillac ; Lyon – Béziers , Montauban – Perpignan ; Narbonne – Colomiers.

27e journée (22 avril 2016) : Aurillac – Bourgoin ; Béziers – Lille (ou Dax) ; Biarritz – Aix-en-Provence ; Colomiers – Lyon ; Mont-de-Marsan – Carcassonne ; Narbonne – Bayonne ; Perpignan – Albi ; Tarbes – Montauban.

28e journée (6 mai 2016) : Aix-en-Provence – Tarbes ; Aurillac – Perpignan ; Bayonne – Albi ; Bourgoin – Béziers ; Carcassonne – Narbonne ; Lille (ou Dax) – Mont-de-Marsan ; Lyon – Biarritz ; Montauban – Colomiers.

29e journée (13 mai 2016) : Albi – Carcassonne ; Béziers – Bayonne ; Biarritz – Montauban ; Colomiers – Bourgoin ; Mont-de-Marsan – Aurillac ; Narbonne – Lyon ; Perpignan – Aix-en-Provence ; Tarbes – Lille (ou Dax).

30e journée (20 mai 2016) : Lille (ou Dax) – Perpignan ; Aix-en-Provence – Narbonne ; Aurillac – Biarritz ; Bayonne – Mont-de-Marsan ; Bourgoin – Tarbes ; Carcassonne – Colomiers ; Lyon – Albi ; Montauban – Béziers.

Demi-finales d’accession : 29 mai 2016. Finale d’accession : 5 juin 2016.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?