ProD2 en semaine : bonne ou mauvaise idée ?

  • ProD2 en semaine : bonne ou mauvaise idée ?
    ProD2 en semaine : bonne ou mauvaise idée ?
Publié le , mis à jour

La saison 2015-2016 fera rentrer la ProD2 dans une nouvelle ère. Désormais les matchs se joueront en semaine (jeudi, vendredi et dimanche).

Finis les matchs du samedi soir ou du dimanche après-midi en famille pour aller supporter son club qui évolue en ProD2, puisque Paul Goze (président de la LNR) a redistribué les droits télévisuels du championnat. Les cinq prochaines saisons de deuxième division seront ainsi diffusées sur Canal + et Eurosport. Cet accord permettra de médiatiser l’antichambre de l’élite, et de mettre en lumière un championnat de bon niveau, composé d’équipes historiques du rugby français. Malheureusement cet accord changera la programmation de la proD2. Désormais, les rencontres seront diffusées jeudi, vendredi et dimanche. Pour le plus grand bonheur des clubs puisque cette nouvelle programmation a fait passer les droits télés de 1 à 6,2 millions.

Voici la répartition des rencontres dès la saison prochaine :

Jeudi : une rencontre en prime time sur Canal + Sport

Vendredi : six rencontres (une sur Eurosport à 19 heures, cinq autres entre 19 h 30 et 20 heures).

Dimanche : une rencontre sur Eurosport (entre 14 heures et 15 heures).

Les locales de France 3 régions mangeront également une part du gâteau puisque certaines rencontres seront co-diffusées sur leurs antennes.

De nombreux supporters se sont levés contre cet accord (notamment avec une pétition sur le net) en expliquant qu’il serait impossible pour eux de faire des déplacements de plusieurs centaines de kilomètres, le tout pour des gains financiers des clubs et des instances fédérales. Mais Paul Goze s’est défendu, justifiant que ce contrat ne représentait pas un simple apport financier, mais qu’il était avant tout un moyen de renforcer l’image de la ProD2 :

« Depuis six ou sept ans des clubs comme Dax, Auch, Mont-de-Marsan ou plus récemment Biarritz, Bayonne, Perpignan, Albi, Montauban ou Bourgoin sont descendus en ProD2. Donc c’est une tendance lourde contre laquelle il est difficile de lutter. Le problème n’est finalement pas de lutter contre ça mais de développer une deuxième division attractive qui fasse que descendre en D2 ne soit pas une punition mais un passage qui permettra un jour de revenir. C’est pour ça par exemple que nous avons beaucoup travaillé sur le contrat de diffusion de la ProD2, pour développer sa médiatisation. Ça va aider la ProD2 à changer de statut par rapport au sport français et ça va permettre à des clubs comme ceux que je viens de citer d’évoluer dans une compétition attractive, intéressante, passionnante, médiatisée qui leur permettra de remonter au moment où ils auront la capacité sportive de le faire. » De plus, en étant diffusée en semaine, elle ne subira plus la concurrence naturelle exercée par le Top14. Alors, ProD2 en semaine, bonne ou mauvaise idée ? P.I-R.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?