« Les joueurs seront seuls au monde »

  • « Les joueurs seront seuls au monde »
    « Les joueurs seront seuls au monde »
Publié le , mis à jour

Composée de 120 adhérents la saison passée, l’amicale des supporters du RCNM, par la voix de son président, Michel Saisset, craint de voir le nombre de supporters présents au stade diminuer, à cause de la nouvelle programmation en ProD2.

Qu’est-ce que ça va changer pour vous ?

C’est dramatique ! Ça pose plusieurs problèmes pour les groupes de supporters. Le jeudi, les gens travaillent, alors seuls les retraités pourront se déplacer. Pareil le vendredi, il faudra parfois partir à midi, alors même si les gens ne travaillent pas le lendemain, comment voulez-vous qu’il quitte le boulot à midi ? S’ils le font ce sera exceptionnel et surtout pas régulier. Puis il y a une autre problématique à laquelle personne ne pense, mais comment allons nous faire pour réserver des bus ? J’ai déjà demandé à mon fournisseur, qui m’a dit que ça semblait très compliqué pour lui, car en semaine il a les ramassages scolaires, donc ce n’est pas possible pour eux de nous louer un bus. Ça va vraiment devenir compliqué !

Il reste quand même les matchs à domicile…

Oui les matchs à domicile, bien sûr que nous irons au match à la maison, mais sur la moitié des matchs, les joueurs seront seuls au monde. On pourra sûrement se rendre aux derbys contre Béziers ou Carcassonne mais pour les déplacements à Lille ou Bourgoin ce sera impossible ! Du coup on ne va plus pouvoir supporter notre équipe à l’extérieur, et elle jouera contre des stades acquis à la cause des adversaires.

En revanche, ça va permettre de médiatiser la ProD2…

Mais le championnat n’en avait pas besoin. On entend que la ProD2 était dans l’ombre du Top14, mais ce sont des bêtises. Il pouvait y avoir Toulon/Clermont, si Narbonne jouait, on allait les voir. Le Top14 n’a jamais gêné la ProD2. De toute façon aujourd’hui c’est l’industrie de la télé qui décide. Nous, les supporters, on subit et on n’a pas notre mot à dire. Puis en plus de ceux des supporters, ça risque de poser d’autres problèmes. Qui a pensé aux commençants autour des stades ? Depuis toujours on se rend dans le restaurant-bar avant, pour parler du match, et après, pour refaire la rencontre. Là on n’aura plus le temps, ce sera moins convivial ! La LNR s’est trompée en favorisant les intérêts économiques aux valeurs du rugby, c’est un choix.

Propos recueillis par P.I-R.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?