Les commerçants vont devoir s’adapter

  • Les commerçants vont devoir s’adapter
    Les commerçants vont devoir s’adapter
Publié le , mis à jour

Cette saison, les matchs de Pro D2 se joueront les jeudis, vendredis et dimanches. De nombreux changements sont donc à prévoir du côté des clubs. Mais qu’en est-il des bars et brasserie qui entourent les stades de rugby ?

Les droits télévisuels ont été redistribués concernant les matchs de Pro D2. Désormais, les matchs auront lieu les jeudis et vendredis soir ainsi que les dimanches. Une aubaine pour certains responsables de bars, une mauvaise nouvelle pour d’autres. À Bayonne, le dirigeant du bar Ku Bata ne semble pas être embêté par cette nouvelle, au contraire. « Je suis ravi que les matchs soient diffusés en semaine, explique-t-il. Tout simplement car je suis fermé le dimanche. Si les droits audiovisuels n’avaient pas changé, j’aurais raté les matchs de Pro D2 et cela m’aurait fait un gros manque à gagner. » À Bayonne, le projet de fusion avec Biarritz a tenu la population en haleine pendant longtemps. Maintenant que le projet est avorté, les supporters se consacrent pleinement à la préparation de la saison. « La plupart des supporters assument la descente en Pro D2, assure le responsable du Ku Bata. Ils seront tous présents pour supporter l’Aviron que ce soit le jeudi ou le vendredi. »

Adapter le programme

Coté Berjallien, les employés du Albion Public House, tenu par l’ancien pilier Néo-Zélandais du CSBJ, David Morgan, pensent qu’il va falloir s’adapter. « Nous sommes un pub ou il y a souvent du monde, explique une employée. Mais il y a beaucoup plus de monde quand il y a des matchs, le bar est rempli lors de certaines rencontres. » Pour le bar très fréquenté par les amateurs de rugby, certains changements sont à prévoir. « Si les matchs sont diffusés les jeudis soirs, il va peut-être falloir changer nos programmes car habituellement nous avons des concerts ce soir-là de la semaine. » Le but étant bien évidemment de ne pas perdre la clientèle habituée. « Les nouveaux horaires des matchs risquent de poser problème aux gens qui travaillent et par la même occasion à nous aussi. Nous devrons certainement faire plus de concert ou de soirées spéciales. Mais pour le moment, rien n’est sûr, nous attendons le début de saison. » Une chose est certaine, les habitudes des supporters risquent de changer dans les mois à venir. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?