Les Bleus du VII vont à Rio

  • Les Bleus du VII vont à Rio
    Les Bleus du VII vont à Rio
Publié le , mis à jour

Vainqueurs du Pays de Galles (31-7) en quart de finale de Cup ce dimanche à Exeter, les Bleus ont officiellement composté leur ticket pour Rio. Aux Jeux Olympiques, Terry Bouhraoua et ses partenaires retrouveront également leurs homologues féminines.

Le sport français a souvent été stigmatisé, pour sa capacité à buter sur la dernière marche avant de décrocher la timbale. Or, toute règle bénéficie d’une exception et l’équipe de France à VII masculine l’a démontrée ce dimanche. Vainqueurs des deux premières étapes du circuit européen, à Moscou et Lyon, les Bleus de Frédéric Pomarel avaient quasiment les deux pieds à Rio. Pour aller à la prochaine olympiade, les Français n’avaient besoin que de se hisser en quart de Cup et de gagner. Pari gagné, ce dimanche midi après une large victoire face au Pays de Galles (31-7). Cependant, il a fallu cinq bonnes minutes aux Tricolores, pour prendre la mesure de leurs adversaires. Le temps que Terry Bouhraoua fasse l’étalage de tout son talent, en s’infiltrant entre deux défenseurs avant d’accélérer. Ses jambes faisant le reste et les Gallois ne le revoyant plus (7-0, 5e). Tout s’est alors enchaîné, les Bleus imposant de longues séquences face à des Diables Rouges contraints à défendre en reculant. Une défense surprise par l’intelligente alternance de Terry Bouhraoua en fin de première période. Le capitaine tricolore débloquant un deux contre deux, d’une astucieuse passe au pied rasante dans le dos de la défense. Une aubaine pour son coéquipier Julien Candelon, plus prompt dans l’en-but, pour aplatir. La troisième réalisation française du match, celle du break définitif (19-0, 7e).

Le festival des Tricolores

Un copier-coller du deuxième acte, où les hommes de Frédéric Pomarel vont dérouler. Deux essais de Bouhraoua et Vakatawa venant donner de l’ampleur au score, malgré un essai gallois en fin de match (31-7, 14e). Pas de quoi cependant entacher la belle performance des Bleus, qui se hissent en demi-finale de Cup. Un succès également et c’est le plus important, qualificatif pour les Jeux Olympiques de Rio. Le premier poursuivant, l’Espagne ne pouvant revenir qu’à égalité en cas de victoire finale. À la condition également que les Bleus soient éliminés au prochain tour. Or dans ce cas, la qualification se jouerait au goal-average. Sur ce critère, large avantage à l’équipe de France avec + 452 contre seulement + 75 pour l’Espagne. Les Bleus peuvent donc maintenant tenter de remporter la troisième étape du circuit européen. Un Grand Chelem en forme de cerise sur le gâteau. C.V

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?