Jean-Paul Luciani : « On a été presque agressé »

  • Jean-Paul Luciani : « On a été presque agressé »
    Jean-Paul Luciani : « On a été presque agressé »
Publié le , mis à jour

Le président du Lille Métropole Rugby est très remonté contre le milieu fédéral qui lui refuse l’engagement de son club en Pro D2. Il annonce qu’il va se battre et utiliser tous les recours possibles.

Quelques heures après la décision de la commission d’appel qui a refusé votre engagement en Pro D2, quel est votre sentiment ?

Je suis dubitatif. Nous n’avons pas compris ce qui nous est arrivé. Nous avons réalisé pourtant ce qui nous était demandé par la DNACG à savoir, présenter des comptes à l’équilibre. Les membres de cette commission nous ont même félicités pour avoir comblé un déficit de l’ordre du million d’euros. Et une heure à peine après avoir quitté les lieux, alors que nous étions dans Paris, on apprend par mail que l’on nous refuse le Pro D2.

On vous reprocherait de ne pas avoir fourni les contrats des partenariats trouvés ?

Mais on a présenté les factures, c’est la même chose. Nos partenaires existent, certains sont même des groupes du CAC 40. On remet en cause leur signature ? Je crois que l’on a surtout voulu nous chercher la petite bête.

Que voulez-vous dire ?

Clairement, nous n’avons pas été bons lors de nos précédents passages devant la DNACG. Lille découvre les exigences du rugby professionnel mais je crois aussi que repasser par la case fédération n’était pas la meilleure des choses pour nous. Hier, on a été presque agressé. Nous avons été accueillis froidement, en étant menaçant. Que veulent-ils ? En rester avec le rugby cassoulet ? Ils ne font que retarder l’échéance. Le rugby professionnel passera par les grandes métropoles. Nous allons faire appel devant le CNOSF, puis devant le tribunal administratif s’il le faut. On ne va pas se laisser faire.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?