Canada : les Bûcherons ne chôment pas

  • Canada : les Bûcherons ne chôment pas
    Canada : les Bûcherons ne chôment pas
Publié le , mis à jour

Les protégés du Néo-Zélandais Kieran Crowley, que le XV de France retrouvera dans sa poule le 1er octobre prochain dans le cadre de la Coupe du monde 2015, s’apprêtent à entamer la Coupe des Nations du Pacifique 2015 en guise de préparation au grand rendez-vous de cet automne.

Le programme estival s’annonce très riche pour la dix-septième Nation au classement mondial édité par le World Rugby. Elle disputera tout d’abord la Coupe des Nations du Pacifique 2015. Les Canucks ont rejoint cette compétition depuis 2013. Elle regroupe avec eux, le Japon, les Fidji, le Tonga, les Samoa ainsi que les États-Unis. Entre le 18 juillet et le 3 août l’équipe de Crowley jouera quatre matches. Les trois premiers les opposeront au Japon à San Jose (USA), au Tonga puis aux Samoa à domicile. Quant au dernier match, les Canadiens connaîtront leur adversaire en fonction des divers résultats de chaque équipe. Cette ultime journée permettra de classer les six équipes engagées et donc de connaître le vainqueur de cette édition 2015. La fédération canadienne semble avoir attaché une grande importance à jouer un grand nombre de matches certainement afin d’observer le plus de joueurs possible et de développer des automatismes entre eux. De ce fait, sitôt finie la Coupe des Nations du Pacifique, le capitaine Tyler Ardron et ses coéquipiers joueront deux matches au Canada face aux États-Unis le 22 août puis contre les Écossais des Glasgow Warriors le 29 août. Ils s’envoleront ensuite pour l’Angleterre où ils seront opposés à la Géorgie le 2 septembre puis aux Fidji le 6 septembre en guise de mise en bouche, soit treize jours avant leur premier match du Mondial face à l’Irlande dans la poule D.

En revanche l’incertitude autour de la présence du colosse Jamie Cudmore continue d’entourer la dernière ligne de droite de la préparation de la sélection canadienne. Il n’a en effet pas rejoué depuis la défaite de Clermont en finale de la Champions Cup en mai dernier pour cause de commotions cérébrales répétées. Pour l’instant, il ne participe donc pas à la préparation avec sa sélection. Il était en revanche attendu pour la reprise de l’entraînement ce Mercredi avec son club de Clermont. On ne sait toutefois pas encore si son retour a pour but de réaliser des examens afin d’évaluer l’état de santé de son cerveau ou, si le natif de Squamish (Canada) a foulé la pelouse auvergnate. Une décision sera forcément prise au plus tard fin juillet, mais si Cudmore parvenait à y prendre part ce serait sa quatrième Coupe du monde. Chose qui n’est pas anodine et qui montre son importance dans l’histoire du rugby canadien, à l’instar de l’ancien ouvreur Gareth Rees.

Plusieurs atouts dans le pack

Malgré la possible absence de Cudmore, on pourra à coup sûr observer la qualité du pack canadien. On se souvient d’ailleurs qu’ils avaient notamment posé quelques problèmes au XV de France en match de poule durant la dernière Coupe du monde. Par ailleurs, Nail Barnes, adjoint de Kieran Cowley chargé des avants, occupera la même fonction la saison prochaine mais avec la franchise néo-zélandaise des Chiefs. On peut légitimement y voir si ce n’est une récompense de son travail depuis sept ans au contact des Canucks, en tout cas une certaine consécration. Barnes et Cowley pourront compter sur leur jeune capitaine et troisième ligne Tyler Ardron, âgé de seulement 24 ans et avec 17 sélections au compteur. Il évolue depuis 2013 aux Ospreys aux côtés de son compatriote et ami Jeff Hassler. Il y a disputé 45 matches en deux saisons. Il a de plus été nommé joueur de la saison 2014-2015 au sein de son équipe des Ospreys. Il sera donc un atout considérable pour emmener autour de lui les non moins talentueux DTH Van der Merwe, Taylor Paris, ou encore Jebb Sinclair vers une victoire finale dans la Coupe des Nations du Pacifique et pour tenter de remporter au moins un match en poule en Coupe du monde notamment contre la Roumanie. M. L.

Le groupe : Tyler Ardron, Ray Barkwill, Brett Beukeboom, Nick Blevins, Connor Braid, Hubert Buydens, Aaron Carpente, Thyssen de Goede, Tom Dolezel, Matt Evans, Aaron Flagg, Kyle Gilmour, Jeff Hassler, Ciaran Hearn, Tyler Hotson, Jamie Mackenzie, Phil Mackenzie, Jason Marshall, Gordon McRorie, Callum Morrison, Evan Olmstead, Owen Parfrey, Patrick Parfrey, Taylor Paris, Jon Phelan, Cameron Pierce, Benoit Piffero, James Pritchard, Lucas Rumball, Djustice Sears-Duru, Richard Thorpe, Andrew Tiedemann, Liam Underwood, DTH Van Der Merwe, Doug Wooldridge. Pour l’instant inaptes : Jamie Cudmore, Nanyak Dala, Jake Ilnicki, Jebb Sinclair.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?