La Pacific Nations Cup 2015 vient de débuter

  • La Pacific Nations Cup 2015 vient de débuter
    La Pacific Nations Cup 2015 vient de débuter
Publié le , mis à jour

C’est aujourd’hui que démarre la Pacific Nations Cup. Dans l’ombre du Rugby Championship, le championnat des «petites» nations du Pacifique grandit petit à petit.

Pour sa dixième édition, la Pacific Nations Cup (anciennement Pacific 5 Nations) se déroule principalement aux États-Unis et au Canada. Si les premières éditions ont été trustées par les Juniors néo-zélandais et par les Maoris de Nouvelle-Zélande qui ne participent plus depuis 2010, les récentes éditions ont notamment sacré les Fidji qui viennent de réaliser une bonne entrée en lice avec une victoire 30-22 face aux Tonga. Victorieux en 2014 (à égalité avec le Japon) et en 2013, les Fidji, également seconds en 2012, les Fidjiens font figure de grands favoris de cette édition pré-Coupe du monde. À domicile, le Canada et les États-Unis, souvent bien placés depuis leurs débuts dans la compétition en 2013 ont également leur mot à dire dans cette édition. Cette nuit, lors du match inaugural à Suva (la seule rencontre organisée aux Fidji), les locaux ont attendu le dernier quart d’heure pour renverser la vapeur grâce à deux essais de Nayacelavu (66e minute) et Ravai (72e). Aidés par un quasi-sans-faute de Ben Volavola au pied, les Fidjiens se sont imposés dans un match serré où chaque équipe a marqué trois essais. Aujourd’hui toujours, le Canada de DTH Van der Merwe et toujours sans Jamie Cudmore accueille le Japon du sélectionneur australien Eddie Jones à l’Avaya Stadium de San José en Californie. Juste après ce match, toujours à San José, les Etats-Unis joueront face aux Samoa de l’ancien joueur des Leicester Tigers Alesana Tuilagi. Accompagné de son frère Sanale Vavae, Alesana Tuilagi, devenu capitaine devrait s’illustrer dans un choc des ailiers avec la star biarrote Takudzwa Ngwenya. À noter également la présence de Scott LaValla, troisième ligne du Stade français, côté américain. La suite de la compétition se déroulera à Sacramento le 24 juillet avant une troisième journée le 29 juillet organisée à Toronto. Les matchs de classement dont la finale auront lieu au Swangard Stadium de Burnaby au Canada le 3 août prochain. Parmi les joueurs évoluant en France, de nombreux internationaux tongiens et fidjiens. Chez les Tonga, l’ouvreur biarrot Kurt Morath, le demi de mêlée palois Taniele Moa et le pilier de Grenoble Sona Taumalolo tenteront de mener leur équipe à une victoire et du côté fidjien, le capitaine Akapusi Qera, troisième ligne sous contrat avec Montpellier et la star Talebula, ailier à l’UBB essaieront de préparer leur sélection de la meilleure des manières à la Coupe du monde, pourquoi pas en décrochant un troisième titre d’affilée, du jamais-vu. C.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?