Huit joueurs contrôlés, les Bleus en « activité »

  • Huit joueurs contrôlés, les Bleus en « activité »
    Huit joueurs contrôlés, les Bleus en « activité »
Publié le , mis à jour

Alors que les Bleus ont entamé ce mardi leurs deux jours au grand air dédiés à la construction humaine du groupe, huit d’entre eux – dont le capitaine Thierry Dusautoir – ont subi un contrôle antidopage inopiné dès leur réveil.

Ils le craignaient depuis leur arrivée à Tignes… Et ces derniers temps, le programme concocté par Philippe Saint-André et son staff, pour ce mardi et ce mercredi, était même le principal sujet de préoccupation des joueurs de l’équipe de France. Les activités surprises et extra-sportives ont débuté très tôt ce mardi, dès 7 h 45, par l’ascension de la via ferrata du Roc de Tovière sur la commune de Tignes. Mais la journée avait démarré bien plus tôt encore pour huit membres du XV de France. En effet, Yannick Nyanga, Rory Kockott, Mathieu Bastareaud, Yoann Huget, Benjamin Kayser, Sébastien Tillous-Borde, Vincent Debaty et le capitaine Thierry Dusautoir ont été réveillés dès six heures du matin par deux contrôleurs de l’Agence Française de lutte contre le dopage (AFLD) pour effectuer des tests sanguins et urinaires. Tous n’ont donc pas pu se présenter au pied des montagnes en même temps que leurs vingt-huit autres partenaires.

Tillous-Borde dispensé de certaines activités

Alors que l’ascension était déjà bien entamée pour le staff et les joueurs, ce sont d’abord Yannick Nyanga, Yoann Huget et Rory Kockott qui ont rejoint leurs coéquipiers pour les imiter pendant que les derniers « contrôlés » se faisaient encore attendre. À noter toutefois que le demi de mêlée Sébastien Tillous-Borde, qui ressent une douleur au genou droit après un choc subi lors de l’entraînement public de dimanche, est dispensé d’une partie des activités réservées aux joueurs. Ces mêmes joueurs qui vont passer deux jours en plein air pour une oxygénation, loin du rugby, dédiée à la construction humaine et à la cohésion du groupe. Après avoir terminé leur ascension de la via ferrata, ils devraient ce mardi après-midi monter le col du Liseran à vélo. Par Jérémy FADAT, envoyé spécial.

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?