Rester en Top 14 : véritable challenge pour les promus

  • Rester en Top 14 : véritable challenge pour les promus
    Rester en Top 14 : véritable challenge pour les promus
Publié le , mis à jour

Cette année, la Section Paloise et le SU Agen sont les heureux promus en Top 14. Si le premier a largement dominé le championnat de Pro D2 en finissant premier avec 11 points d’avance sur le deuxième (Mont-de-Marsan), le second a obtenu sa place dans l’élite au terme d’une finale très disputée face au Stade Montois (16-15). L’objectif pour eux cette saison est de réussir leur retour en Top 14, en évitant la zone de relégation. Un challenge souvent difficile pour les promus.

Pas si facile d’être promu en Top 14. Il faut dire que cette situation n’offre pas uniquement l’avantage de rencontrer les meilleures équipes françaises. Les statistiques montrent qu’une montée en Top 14 est rarement facile à gérer pour un promu. En effet, il est rare que ceux qui ont le plaisir de connaître l’élite aient aussi la chance d’y évoluer plus d’une saison. Encore plus rare, le fait que les deux clubs promus se maintiennent à la fin de la saison. Au cours des huit dernières saisons, les deux promus se sont maintenus à une seule reprise. C’était en 2014. Cette année-là ce sont les Catalans de Perpignan et le Biarritz Olympique qui ont connu les déboires de la descente en Pro D2. De ce fait, Oyonnax et le CA Brive, promus, ont pu rester en Top 14. Malgré tout, les joueurs et les staffs sont conscients de la difficulté à perdurer dans le championnat numéro un français. Ils se préparent donc de la meilleure des façons pour éviter un retour en Pro D2 après une seule saison. Et avec une préparation bien différente des saisons habituelles à cause de la Coupe du monde, les « petites » équipes espèrent faire un bon démarrage. En effet, les plus grosses équipes sont clairement touchées par le départ de leurs joueurs en sélections pour préparer le Mondial. Ce qui est beaucoup moins le cas pour les promus. Même si cette situation ne va pas durer…

Recrutement massif

À Pau par exemple, les dirigeants ont mis l’accent sur un recrutement riche. Ainsi, certains grands noms du rugby international vont arriver dans les rangs de la Section Paloise cette année. En effet, les deux All Blacks Colin Slade et Conrad Smith seront en vert et blanc dès cette saison. Par ailleurs, l’international français Julien Pierre a quitté l’ASM Clermont Auvergne pour rejoindre aussi le club du Béarn. Autant de recrues qui seront nécessaires au club aussi bien pour leur haut niveau que pour leur expérience. Pour couronner le tout, le club va faire des changements au niveau du stade aussi en faisant construire une tribune supplémentaire. Tout est alors mis en œuvre pour permettre à Pau de rester dans l’élite plus longtemps qu’une année. De son côté, Agen revient en Top 14 deux saisons après l’avoir quitté. Pour la saison 2015-2016, les Agenais ont misé aussi sur les recrues notamment des joueurs qui viennent de l’hémisphère sud tels que Ruaan Du Preez et Johann Sadie qui arrivent d’Afrique du Sud mais aussi le Fidjien Naikatini et le Néo-Zélandais Tisley. Autant de noms qui seront là pour éviter aux promus de retourner de là où ils viennent dès l’été prochain. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?