L’Australie est toujours en course

  • L’Australie est toujours en course
    L’Australie est toujours en course
Publié le , mis à jour

Après sa difficile victoire à Brisbane contre l’Afrique du Sud, l’Australie, largement victorieuse en Argentine peut encore espérer remporter le Rugby Championship, son premier depuis le passage à quatre nations.

Après une victoire acquise dans les dernières minutes face aux Springboks (24-20), les Wallabies ont assommé l’Argentine à Mendoza sur le score de 34 à 9. Solides en défense, les Australiens ont dû se contenter d’une première période plutôt équilibrée qui les vit quand même marquer un essai par l’intermédiaire de Joe Tomane, l’ailier surpuissant (1,90 m et 102 kg) des Brumbies après un mauvais renvoi de Nicolas Sanchez, une relance virevoltante d’Israel Folau et un relais de Bernard Foley qui envoya Tomane aplatir en coin. Le début de la seconde période ressembla à s’y méprendre à la fin de la première période du match, sans essai marqué et il fallut attendre l’heure de jeu pour Dean Mumm, fraîchement entré en jeu y aller de son essai (22-9). L’Argentine tenta ensuite de mettre la main sur le ballon mais s’enlisa au milieu du terrain malgré un Juan Martin Fernandez Lobbe assez actif. Résignés, les Argentins dégagèrent ensuite la balle au pied, une mauvaise idée quand Israel Folau est à la relance. Campant dans la moitié sud-américaine, les «Aussies» marquèrent deux nouveaux essais, le premier par l’intermédiaire du centre Tevita Kudrivani, le sauveur de l’Australie face à l’Afrique du Sud. Servi par un Bernard Foley, homme du match avec 14 points marqués au pied, le natif des Fidji et ancien joueur à sept marqua ensuite entre les poteaux. Adam Ashley-Cooper marqua ensuite à quelques instants de la fin du match, sur son aile. L’essai du bonus offensif.

De la confiance en attendant la Nouvelle-Zélande

Après leur défaite en Argentine l’année dernière, les Australiens ont retrouvé de l’assurance avec cette large victoire au pied des Andes, sur la pelouse grasse d’un stade pas tout à fait garni. Ne laissant échapper que neuf points, tous inscrits par l’ancien ouvreur de Toulon Nicolas Sanchez, les Australiens de Michael Cheika, créatifs en attaque sont désormais à égalité avec les All Blacks (neuf points chacun) et la réception des Néo-Zélandais le 8 août décidera de l’attribution de ce Rugby Championship 2015. Nul doute que l’Anz Stadium de Sydney aidera les Australiens dans leur quête d’une victoire finale, la première depuis 2011. Cette finale s’annonce donc très tendue et attendue.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?