Rokocoko arrive au Racing 92

  • Rokocoko arrive au Racing 92
    Rokocoko arrive au Racing 92
Publié le , mis à jour

L’ancien all black, trois-quart aile à Bayonne pendant plusieurs saison quitte le pays basque pour rejoindre les Hauts-de-Seine où il rejoindra Dan Carter et Chris Masoe.

Arrivé en 2011 à l’Aviron bayonnais, Joe Rokocoko, 68 capes avec la Nouvelle-Zélande, est la nouvelle recrue du Racing 92. Le club de Jacky Lorenzetti s’est mis d’accord avec l’ailier tournoyant et aux crochets vifs, très demandé depuis la rétrogradation de Bayonne en Pro-D2. Celui qui demeure comme le meilleur marqueur d’essais sur une saison de Super Rugby (en 2003), a d’abord été proche de rejoindre l’Union Bordeaux-Bègles mais s’il joue à Chaban-Delmas, ce sera bien pour le Racing 92, sur le dossier depuis quelques semaines et qui s’est montré très convaincant. Le joueur devrait signer aujourd’hui un contrat de trois ans, sans doute, son dernier, lui qui à 32 ans, est plus proche de la fin de carrière que du début.

Un recrutement ambitieux

Le Racing 92, barragiste la saison dernière, veut de nouveau passer ce cap et a même des envies de finale, finale que les supporters attendent depuis plus de vingt ans. Pour atteindre cet objectif et également bien figurer en Coupe d’Europe (l’année dernière, le Racing 92 fut éliminé en quart de finale), les Ciel et Blanc ont également fait signer pour la saison 2015-2016, la légende Daniel Carter qui devra remplacer Jonathan Sexton et arrivera après la Coupe du monde, mais aussi l’ancien toulonnais Chris Masoe, un autre all black et le toulousain et international Yannick Nyanga pour remplacer une troisième linge où ils seront sans doute associer à l’excellent Bernard Le Roux. L’ancien ouvreur castrais Rémi Talès, champion de France en 2013, grossit également l’effectif francilien. Enfin, la première ligne compte les renforts du jeune néo-zélandais Ben Tameifuna et de Martin Castrogiovanni, tous deux piliers. Ben Tameifuna a notamment été international des moins de 20 ans et l’Italien avait comme dernier club, Toulon. Le RCT qui vient de faire signer Sireli Bobo, l’ailier fidjien de 39 ans au Stade rochelais la saison dernière, comme joker Coupe du monde.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?