Michael Cheika : « On sera prêts »

  • Michael Cheika : « On sera prêts »
    Michael Cheika : « On sera prêts »
Publié le , mis à jour

Dans la nuit de samedi à dimanche, les Australiens ont largement battus les Pumas argentins (34-9) lors du deuxième match de l’édition 2015 du Four Nations. Ils cumulent donc deux victoire en autant de match, tout comme leurs prochains adversaire : les Néo-Zélandais. Le dernier match aura donc des allures de finale entre les deux nations pour savoir qui succèdera aux All Blacks victorieux depuis 3 ans. Michael Cheika, sélectionneur des Wallabies, est revenu sur cette victoire pleine d’espoir pour les Australiens.

«Il y a toujours des secteurs de jeu dans lesquels il faut travailler dur. Le secteur de la mêlée a été un problème durant la première heure de jeu et nous avons dû marquer des points lorsqu’on en a eu l’opportunité. C’était agréable de voir que quelques-unes de nos attaques ont prouvé notre efficacité. Le retour de David Pocock a aussi été une satisfaction. Nous sommes heureux de cette victoire car ce fut un match solide et nous avons montré que certains points sur lesquels nous travaillons se sont améliorés. Les joueurs prennent toujours beaucoup de plaisir à bien jouer et à gagner. C’est important pour nous de gagner en jouant bien vu que nous nous préparons pour la Coupe du monde. Mais notre but n’est pas encore atteint. Jusqu’à présent, nous avons disputé deux matchs et il reste le troisième face aux All Blacks, donc le tournoi n’est pas encore fini. Nous voulons vraiment essayer de continuer à nous améliorer donc nous devons être en forme pour la période qui arrive avant d’aller à la Coupe du monde ce qui est, bien entendu, notre objectif principal. Si, sur notre route, nous arrivons à battre les All Blacks ce serait super. Mais notre but est d’être prêt pour la Coupe du monde. L’important pour nous est de voir que cette année, nous avons vraiment été au plus proche de notre meilleur niveau et c’est vraiment une bonne chose. On doit vraiment bien travailler dans les semaines qui viennent, bien planifier, et nous assurer qu’on gagne à Sydney, dans deux semaines. On sera prêts pour rendre fiers les amateurs de rugby australiens. Cela va certainement être un grand challenge, puisqu’ils (les All Blacks, ndlr) sont une très bonne équipe.

En ce qui concerne le groupe qui partira pour la Coupe du monde, je n’en suis pas encore sûr. Il reste encore des joueurs qu’on doit voir évoluer. On a quelques hommes qui seront de retour comme Wycliff Palu ou Henry Speight. Je ne suis pas sûr que Sam Carter soit prêt en ce moment, mais on pourrait commencer à l’inclure dans le groupe un peu plus tard. Je dois aussi m’informer officiellement sur la position de Kane Douglas, confirmer qu’il a été libéré par le Leinster. Si c’est le cas, on va voir, mais je dois le voir en entraînement et en forme avant que nous prenions une décision sur son avenir. Enfin, James Horwill n’a pas joué à Mendoza mais il a très bien joué la semaine passée à Brisbane. Il a une influence très positive sur l’équipe et nous cherchons toujours des meneurs sur et en dehors du terrain qui font de nous un meilleur groupe.» J E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?