• Joe en cinq dates
    Joe en cinq dates
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Joe en cinq dates

L’ailier all black vient de signer pour l’ambitieux Racing 92, retour sur une carrière marquée par de grands matchs et de nombreux essais.

Né aux Fidji, le 6 juin 1983, l’ailier aux crochets félins ayant donné son nom à la technique de la toupie vient de rejoindre l’effectif 5 étoiles du club des Hauts-de-Seine, découvrez maintenant cinq autres dates importantes de sa vie.

14 juin 2003

Première apparition sous le maillot noir à la fougère argentée, l’ailier des Blues découvre le rugby international lors d’un test-match à domicile face à l’Angleterre. Il participera plus tard à sa première Coupe du monde, la Nouvelle-Zélande y prit la troisième place. Cette année-là, l’ailier néo-zélandais gagna avec les Auckland Blues le seul Super 12 de sa carrière et inscrivit 17 essais au niveau international, un record mondial.

19 juin 2004

Triplé contre l’Angleterre lors d’une victoire 36-12. Les Anglais, quelques mois après leur victoire en finale de la Coupe du monde sont corrigés par des All Blacks que tout le monde pense invincibles. C’est le troisième triplé de la star maorie avec les All Blacks, la France et l’Australie en firent les frais en 2003. Rokocoko en marqua un dernier sous le maillot noir, face à la Roumanie lors de la Coupe du monde 2007.

2010

Lors d’un match de Super 14 contre la Western Force, Joe Rokocoko inscrit son centième essai au niveau professionnel et international.

2011

La star néo-zélandaise signe à Bayonne après 68 matchs et 47 essais pour la Nouvelle-Zélande, 96 matchs et 40 essais pour les Auckland Blues et 19 essais en 20 matchs pour son club d’Auckland en championnat des provinces. La première saison à l’Aviron bayonnais est décevante mais le joueur aux appuis phénoménaux retrouve son niveau par la suite.

27 juillet 2015

Joe Rokocoko, après quatre saisons au Pays basque, signe au Racing 92. Parmi les nouvelles recrues, ses compatriotes Daniel Carter, Chris Masoe ou encore Yannick Nyanga qui rejoint Dimitri Szarswewski connu à Béziers. Une équipe cinq étoiles, peut-être enfin armée pour soulever le bouclier de Brennus ?

C.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir